Salle de spectacle, syndicat d'initiative, dit Palais du Festival

Désignation

Dénomination de l'édifice

Salle de spectacle, syndicat d'initiative

Appelation d'usage

Palais du Festival

Titre courant

Salle de spectacle, syndicat d'initiative, dit Palais du Festival

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Haute-Savoie (74) ; Morzine ; promenade du Festival ; rue des Traîneaux

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Avoriaz

Canton

Biot (Le)

Lieu-dit

Crozats (les)

Adresse de l'édifice

Festival (promenade du) ; Traîneaux (rue des)

Références cadastrales

2006 O1 17

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Bureau d'entreprise

Nom de l'édifice

Salle de spectacle et galerie marchande dites place Centrale

Références de l'édifice de conservation

IA74000828

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1982

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Brémond Gérard (commanditaire)

Description historique

Le palais du Festival est la partie majeure de la composition de l'opération Place Centrale, conduite par Pierre et Vacances à partir de 1982 et conçue par Jacques Labro. Jacques Labro imagine dès son origine le Palais du Festival comme le coeur de la station d'Avoriaz, malgré une dimension modeste de 1500 m2 de plancher. Le parti pris repose sur une salle de 350 places pouvant se scinder en trois, et enserrée par les espaces d'accompagnement permettant la création d'un véritable équipement public d'accueil pour la station. Le Palais du Festival délimite la composition de la "place centrale" d'Avoriaz, traitée en deux parties aux orientations différentes, d'un côté le parvis public ouvert sur les commerces et l'office du tourisme, et de l'autre une cour protégée formant terrasse commerciale au pied du clocher. Cette composition résulte du premier projet dessiné en 1982 qui prévoyait de relier le Palais du Festival au pavillon aval de la galerie marchande, proposant deux bâtiments autour d'une place circulaire bordée par des galeries et surmontée par une galerie supérieure reliant les deux édifices dans laquelle était prévue l'annexe de la mairie.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Béton armé, essentage de planches

Matériaux de la couverture

Béton en couverture, bois en couverture

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, rez-de-chaussée, étage de comble

Typologie de couverture

Toit à longs pans brisés, toit à longs pans inversés

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur : escalier en équerre, en maçonnerie, escalier dans-oeuvre : escalier droit, en maçonnerie, escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Le palais du Festival de la Place Centrale comprend un niveau de rez-de-chaussée qui se développe en différents paliers suivant la déclivité du terrain et un niveau complet de sous-sol qui suit ces mêmes paliers, accueillant sanitaires, réserves et vide sanitaire. Disposée au coeur de la composition, la salle est tracée selon un plan en éventail (angle de 50°) ouvert sur le hall au contact de la place centrale. La salle de 300 places peut se partager en trois espaces indépendants, dont deux situés de part et d'autre de l'entrée, formant ainsi une salle à usages polyvalents. Tous les espaces d'accompagnement (porche, hall, office de tourisme, foyer, loge, matériel, cuisine, chapelle) sont installés sur le pourtour, enserrant la salle. Chacun est placé à un niveau différent et orienté selon un plan tracé en éventail aux angles et aux orientations variables. Le hall et le porche suivent un éventail ouvert sur l'extérieur, tandis que l'office de tourisme et le foyer de la salle suivent un tracé en éventail avec centres extérieurs à la composition. Le plan d'ensemble se développe sur une double hauteur, proposant un enchaînement de volumes sous toiture, dont une partie seulement est aménagée en galerie sous toiture. La "galerie du jury" chemine sous la toiture de l'espace dédié à l'office de tourisme, reliant les bureaux à la salle annexe de la mairie. Elle est traitée en passerelle ouverte sur les espaces d'accueil du public, alternant charpente bois et dalle béton. Le foyer de la salle est traité en double hauteur, proposant un espace étonnant. Il se développe avec un vis-à-vis entre d'une part l'entrée de la salle traitée en façade intérieure sur laquelle s'appuient les volées d'escaliers et les paliers aux géométries multiples (accès aux tribunes comprenant 52 places et à la régie) et d'autre part la paroi extérieure du foyer, soutenue à la fois par des murs de refends en béton armé traités en portiques dressés constituant le clocher et fermée par de grandes parois inclinées traitées en façade toiture. L'entrée dans la salle est ainsi pensée comme un passage creusé dans l'épaisseur de la paroi de la salle. Et avec la disposition en éventail, l'espace du foyer est orienté avec d'un côté des parois inclinées aveugles et de l'autre une paroi verticale exposée au sud faisant pénétrer d'un seul jet la lumière naturelle au plus profond du foyer. Sur la façade côté pistes de ski, adossé à la scène, les locaux techniques (loge d'artiste, matériel) sont surmontés d'un niveau complet dans lequel sont aménagés un logement de service et des bureaux complémentaires. Le porche d'entrée est un volume inclus dans l'édifice, dont l'espace se déploie sur la place par la disposition en éventail. Le porche est à double entrée. D'un côté, l'accès à l'office de tourisme, aménagé directement sous toiture. De l'autre, l'entrée indépendante pour la salle annexe de la mairie, équipée un escalier de belles dimensions et totalement ouvert sur l'espace public. C'est un espace abrité, protégé par la salle communale conçue en passerelle, perchée sur des portiques en béton armé aux profils élancés tous différents et dont l'un est doublé d'un mat signal portant l'enseigne publique. Cette géométrie surprenante révèle à l'entrée même de l'édifice, sa complexité. La toiture de la salle en béton armé émerge en partie centrale, entourée des versants multiples, tous couverts en porte neige bois. À l'extrémité sud sur le parvis d'entrée, la toiture s'élève en pointe formant le clocher-signal placé à l'aplomb de la salle annexe formant occasionnellement la chapelle. À l'intérieur, plusieurs mobiliers sont intégrés : une cheminée à foyers multiples en voûtains de briques dans le hall, des vitraux géométriques aux couleurs primaires suggérant un arc en ciel dans le clocher, une banque d'accueil accompagnant tout le hall de l'office de tourisme dont le profil polygonal révèle au public le modelé de l'édifice, dans la salle un plafond acoustique composé de multiples panneaux orientés, modelant la couverture et guidant le regard.

Commentaires d'usage régional

Équipement polygone en éventail

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2006

Date de rédaction de la notice

2006

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Lyon-Caen Jean-François, Salomon-Pelen Catherine

Cadre de l'étude

Recensement du patrimoine des stations de sports d'hiver

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88

1/54
Salle de spectacle, syndicat d'initiative, dit Palais du Festival
Salle de spectacle, syndicat d'initiative, dit Palais du Festival
© Inventaire général du patrimoine culturel, Région Rhône-Alpes ; © Ecole d'architecture de Grenoble
Voir la notice image