Piscine olympique

Désignation

Dénomination de l'édifice

Piscine

Appelation d'usage

Piscine olympique

Destination actuelle de l'édifice

Gymnase

Titre courant

Piscine olympique

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Savoie (73) ; Aix-les-Bains ; place Maurice Mollard

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Aix-les-Bains

Adresse de l'édifice

Maurice Mollard (place)

Références cadastrales

CD 3 p.

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom de l'édifice

Établissement thermal, Thermes Nationaux

Références de l'édifice de conservation

IA73001191

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1936

Commentaires concernant la datation

Datation par source

Auteur de l'édifice

Pétriaux Roger (architecte)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Prévue dès l´origine dans les plans dressés par l'architecte Pétriaux pour la construction des nouveaux thermes, cette piscine faisait néanmoins partie des tranches de travaux conditionnelles. En effet, elle était conçue comme un équipement sportif indépendant et non comme une piscine thermale. Elle ne devait d´ailleurs pas être remplie d´eau thermale soufrée. Commencée en 1936, elle fut terminée en décembre 1937. Sa construction fut confiée à l´entreprise Alexis Gianre, car l´entreprise de l'établissement thermal, Truchetet et Tansini, en procès avec l´Etat, refusait de continuer le chantier. Le décor en mosaïque du mur du fond, du bassin et du porche fut réalisé par l´entreprise Gentil et Bourdet de Billancourt. Après avoir servi de piscine publique à plusieurs générations d´Aixois et aux touristes, la piscine fut profondément transformée par l'architecte Foray. En 1956, celui-ci divisa le bâtiment horizontalement ; l´étage aménagé alors en salle de conférence fut à nouveau transformé en gymnase municipal dans les années 2000. La grande piscine olympique fut scindée en deux bassins dont un de récupération fonctionnelle de 25 m ; ses abords reçurent une salle de repos et de soins. L'architecte, Claude Mabileau, compléta encore ce dispositif en 1976, en creusant un bassin à l´emplacement de l´ancienne plage. Aujourd´hui désaffecté, cet espace va connaître de nouvelles transformations pour la probable installation d'un dojo.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Béton

Matériaux de la couverture

Béton en couverture

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau ; rez-de-chaussée ; 1 étage carré

Typologie du couvrement

Voûte en berceau plein-cintre

Typologie de couverture

Terrasse

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier intérieur : escalier tournant à retours avec jour, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

La piscine s'élève au sud des thermes Pétriaux, dans leur prolongement. L'espace intérieur est divisé en deux parties : au nord, un vaisseau rectangulaire couvert d'une voûte en berceau plein cintre à lunettes, et au sud, une abside semi-circulaire couverte d'une coupole à éclairage zénithal. A l'origine, le vaisseau rectangulaire abritait la piscine olympique et l'abside, une plage, au sol en mosaïque, entourée de cabines. L'ensemble montait de fond sur la hauteur du rez-de-chaussée et du 1er étage des thermes. Aujourd'hui, il est divisé horizontalement par un plancher, l'étage ainsi créé accueille une salle de réunion et une salle de sport. Au rez-de-chaussée, la plage a été remplacée par un bassin et la piscine est divisée. La façade occidentale est précédée d'un corps de porche avec avant-corps à partir duquel des décrochements successifs assurent la liaison avec les thermes à gauche, et l'abside à droite. Chaque décrochement est percé d'une baie rectangulaire haute et étroite. Un auvent horizontal en béton surmonte l'entrée. L'abside est éclairée par des baies horizontales rythmées par une succession de montants et séparées par de larges pilastres.

Technique du décor des immeubles par nature

Mosaïque ; maçonnerie

Indexation iconographique normalisée

Pilastre ; vigne

Description de l'iconographie

Façade de l'abside rythmée par des pilastres. Façade du porche ornée d'une mosaïque représentant des pampres de vigne et filet en mosaïque or à la partie supérieure de chaque montant.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2006

Date de rédaction de la notice

2006

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Jazé-Charvolin Marie-Reine ; Lagrange Joël

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88