Bief ; tranchée de Génelard (canal du Centre)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Bief

Appelation d'usage

Tranchée de Génelard

Titre courant

Bief ; tranchée de Génelard (canal du Centre)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Saône-et-Loire (71) ; Génelard

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bourgogne

Lieu-dit

Bief 16 du versant Loire-Océan

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Canal du Centre

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 18e siècle, 1er quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1784

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Tranchée conçue dès le projet de Gauthey (Appendice aux Mémoires sur les canaux de navigation et particulièrement sur le canal du Centre, Emiland-Marie Gauthey, publiés par Navier, Editions Firmin-Didot, Paris, 1816, p. 380). "A l'écluse de Génelards [sic] commence la tranchée du même nom, dont la longueur totale est de 666 mètres, sur lesquels il y a une partie de 343 mètres au milieu de la tranchée, où le canal n'a que 7,8 mètres de largeur. Cette tranchée, pratiquée en partie dans le rocher, a 11,69 mètres de hauteur au-dessus du canal dans le point le plus élevé, et 2,6 mètres aux deux extrémités. Les talus du déblai, dont la hauteur est égale à la base, sont consolidés par un revêtement qui consiste, pour la partie baignée par les eaux, dans un perrés (sic) de 81 centimètres d'épaisseur réduite, mâçonné en mortier, et pour la partie supérieure dans un perrés (sic) en pierre sèche de 65 centimètres d'épaisseur à la base et de 49 centimètres d'épaisseur au sommet. Au-dessus du perré, on a laissé une berme de 4,55 mètres de largeur, au-delà de laquelle sont placé les remblais." Le projet d'élargissement de la tranchée est approuvé le 8 février 1871. Le rapport de l'ingénieur ordinaire permet d'avoir un état des lieux de l'ouvrage, ainsi qu'un aperçu des travaux prévus : "[...] la tranchée de Génelard présentait sur une longueur de 450 m 30 une section rétrécie où deux bateaux ne pouvaient se croiser. Deux projets approuvés en 1862 et en 1864 et qui ont été mis à exécution en 1863 et 1865 ne laissent plus subsister qu'un tronçon de 212 m qui, réunis aux 83 m de raccordement avec la sortie du pont de Vernizy, donnent un développement de 395 m qu'embrasse le projet actuel. Ce projet consiste à élargir le canal sur la rive droite en raidissant [?] les talus qui seraient soutenus par des perrés maçonnés dont on ferait varier l'inclinaison de 0,55 à 0,24 m de base pour 1 de hauteur. Le profil transversal de ce perré présente une banquette de 0,80 cm [?] au dessus du niveau normal du canal. L'épaisseur du revêtement a été calculée conformément aux prescriptions de la dépêche ministérielle du 19 décembre 1862."

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

Tranchée en moellon. Le haut est garni d'un alignement d'arbres.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2012

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Lestienne Cécile, Malherbe Virginie, Lallement Aurélie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (canaux de Bourgogne)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire
17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

bief ; tranchée de Génelard (canal du Centre)
bief ; tranchée de Génelard (canal du Centre)
© Région Bourgogne - Inventaire général
Voir la notice image