Rigole d'alimentation de Torcy (canal du Centre)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Rigole

Titre courant

Rigole d'alimentation de Torcy (canal du Centre)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Saône-et-Loire (71) ; Torcy

Précision sur la localisation

Oeuvre située en partie sur les communes : Montchanin, Breuil (Le) ; Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bourgogne

Lieu-dit

Bief de partage

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Canal du Centre

Partie constituante non étudiée

Vanne, canal, tunnel, site d'écluse, passerelle

Nom de l'édifice

Réservoir, étang de Torcy-Vieux ou Grand Etang de Torcy (canal du Centre)

Références de l'édifice de conservation

IA71002530

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 18e siècle, 2e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1785, 1833

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Dès 1779, Gauthey envisage de construire une rigole qui permettrait d'acheminer le charbon de Montcenis (Cf. Mémoires sur les canaux de navigation et particulièrement sur le canal du Centre, publiés par Navier, Editions Firmin-Didot, Paris, 1816, Troisième mémoire, sur le commerce du canal du Charollais, octobre 1778 p. 116-117.) En 1785, le directeur des Fonderies royales du Creusot demande le creusement d'une rigole navigable reliée au canal du Centre (Cf. Archives départementales de Côte-d'Or, C 3853). Emiland-Marie Gauthey choisit de construire un tunnel de très petit gabarit. Dans les archives (Cf. Archives départementales de Saône-et-Loire, 3S27), il est fait mention de la construction d'un canal de navigation pour joindre la rigole de Torcy au réservoir inférieur de la fonderie du Creusot (an IX - an XIII), afin de relier directement les usines au canal. Les travaux sont repris par Charles Forey en 1802, qui projette l'installation de plusieurs écluses, dont des écluses à pans inclinés inventées par Robert Fulton (Cf. Supplément aux Mémoires sur les canaux de navigation et particulièrement sur le canal du Centre, Emiland-Marie Gauthey, publiés par Navier, Editions Firmin-Didot, Paris, 1816, p. 407). A partir de 1829, la rigole de Torcy est séparée de l'étang de la Muette par une digue (Cf. Archives nationales, F 14 5876), un sas est placé sur la rigole, ainsi qu'un pont, pour permettre le passage des bateaux vers le canal. Une maison éclusière est construite en 1833 à l'amont de la rigole d'après les plan et devis de l'ingénieur Comoy : "La maison de garde éclusier à l'écluse de la Muette aura 9 mètres cinquante de centimètres de longueur sur sept mètres cinquante centimètres de largeur. Elle n'aura qu'un rez-de-chaussée". Le plan est identique à celui de la maison de garde Montchanin (Cf. Archives départementales de Saône-et-Loire, 3S34 et surtout 1695 W 139 et Archives nationales, F14 6876). Une deuxième maison est construite à proximité de la prise d'eau de Torcy pour le garde chargé des manoeuvres de la prise d'eau (approbation du projet le 5 août 1833). Un nouveau mode de transfert de l'usine au canal est envisagé : le développement du port de Bois-Brétoux, relié par voie ferrée à l'usine. La rigole est abandonnée car trop peu pratique. Les travaux ont lieu en 1837. En 1840, l'écluse de la Muette est agrandie au moment de la reprise de l'usine du Creusot par les Schneider. Un rapport de l'ingénieur Fontaine en date du 13 mai 1881 attire l'attention sur une avarie survenue dans le souterrain : un affaissement sur une partie du plafond inquiète les ingénieurs depuis 1863. Elle serait la conséquence "des dépilages de charbon exécutés à une distance trop faible de ce souterrain, au dessous de lui, dans les galeries de la concession houillère de Montchanin, dépendant du puits Wilson" (Cf. Archives nationales, F 14 6882).

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

C'est à la fois une rigole d'alimentation du canal et un outil industriel. Longue de 4200m, la rigole de Torcy, venant du Grand Etang de Torcy et passant en partie en tunnel (1200m), longe l'étang de la Muette dont elle est séparée par une digue. Elle parvient alors à l'écluse de la Muette. L'écluse, aujourd'hui désaffectée, comprend toujours une maison éclusière. Les eaux de la rigole passent derrrière le site, sont rejointes par les eaux de l'étang de la Corne au Vilain et arrivent dans le canal. Une vanne métallique en règle le débit.

Commentaires d'usage régional

Maison atypique, identique à la maison de garde de Montchanin.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2012

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Lestienne Cécile, Malherbe Virginie, Lallement Aurélie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (canaux de Bourgogne)

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55