Écart ; forge ; usine de préparation de produit minéral ; ensemble artisanal commercial ou tertiaire ; les Forges de Perreuil (activités liées au canal du Centre)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Écart, forge, usine de préparation de produit minéral, ensemble artisanal commercial ou tertiaire

Appelation d'usage

Forges de Perreuil

Titre courant

Écart ; forge ; usine de préparation de produit minéral ; ensemble artisanal commercial ou tertiaire ; les Forges de Perreuil (activités liées au canal du Centre)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Saône-et-Loire (71) ; Morey

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bourgogne

Lieu-dit

Forges de Perreuil (les) ; bief 15 du versant Saône-Méditerranée

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Canal du Centre

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle, 2e moitié 19e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Un moulin est installé sur ce site dès le 12e siècle. Le cadastre napoléonien de 1813 (Archives départementales de Saône-et-Loire) indique un bief de dérivation appelé "canal du Moulin Fillatre", alimentant le moulin du même nom. Il devient ensuite une forge, puis en 1842, un nouveau propriétaire le transforme en usine de produits réfractaires pour les usines Schneider. A près une période florissante, l'activité industrielle s'éteint : le site est devenu en 1985 siège de Ateliers des Forges, lieu de résidence d'artistes.

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

Une rue perpendiculaire au canal, la D 984, traverse l'écart des Forges de Perreuil. Après le café du port, à l'angle avec le canal, se succèdent commerces et services, quelques habitations : boulangerie, cabine téléphonique, boîte aux lettres. L'ancienne gare précède la traversée de la ligne de chemin de fer. Un soubassement en pierre, le rez-de-chaussée surmonté d'un étage, une marquise confèrent à ce bâtiment standardisé une certaine qualité de construction. Ensuite se trouve le grand site industriel. La partie la plus intéressante est un ensemble de bâtiments en briques et structure métallique, longeant la route. Plus haut, on distingue la maison patronale, reliée par un chemin privatif à l'usine. L'ensemble de ce hameau est à l'abandon, l'usine tombe en grande partie en ruine, certains bâtiments ont été transformés pour accueillir de nouvelles activités, liées au spectacle vivant. Seule la maison patronale est toujours occupée.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée,propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2012

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Lestienne Cécile, Malherbe Virginie, Lallement Aurélie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (canaux de Bourgogne)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire
17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

écart ; grosse forge ; usine de préparation de produit minéral ; ensemble artisanal commercial ou tertiaire ; les Forges de Perreuil (activités liées au canal du Centre)
écart ; grosse forge ; usine de préparation de produit minéral ; ensemble artisanal commercial ou tertiaire ; les Forges de Perreuil (activités liées au canal du Centre)
© Région Bourgogne - Inventaire général
Voir la notice image