Bief ; chenal ; embranchement de Saint-Gobain (canal du Centre)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Bief, chenal

Titre courant

Bief ; chenal ; embranchement de Saint-Gobain (canal du Centre)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Saône-et-Loire (71) ; Champforgeuil

Précision sur la localisation

Oeuvre située en partie sur la commune : Chalon-sur-Saône ; Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bourgogne

Lieu-dit

Bief 34 bis du versant Saône-Méditerranée

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Canal du Centre

Partie constituante non étudiée

Port

Nom de l'édifice

Ville de Chalon-sur-Saône (canal du Centre)

Références de l'édifice de conservation

IA71002170

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 18e siècle, 3e quart 20e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Ancien lit du canal coupé dans les années 60 à hauteur de l'usine Verallia (ex Saint-Gobain). Il est dès lors utilisé comme chenal d'accès à l'usine. Le canal passait sous l'avenue du 8 mai 1945 puis avenue Nicéphore Niepce. Il reste sur ce tracé un pont routier isolé biais (IA71002184). Ces biefs sont passés aux gabarit Freycinet entre 1881 et 1885 (Archives départementales de Saône-et-Loire ; 3S 19), faisant disparaître le site d'écluse XLVII, dit de la Citadelle. Les ports de Chalon son ainsi décrits au début du 19e siècle " A peu de distance de l'écluse de la Colombière commence le port de Châlons (sic). Il est formé par un rectangle de 352 mètres de longueur sur 35 de largeur, avec un embranchement de 430 mètres de longueur sur 29 de largeur, qui pénètre dans l'intérieur de la ville. Ces bassins sont accompagnés de plate-formes nécessaires pour le dépôt des marchandises." (Appendice aux Mémoires sur les canaux de navigation et particulièrement sur le canal du Centre, Emiland-Marie Gauthey, publiés par Navier, Editions Firmin-Didot, Paris, 1816, pp. 388-389). Le plan-itinéraire dressé sous la direction de M. Collin, ingénieur en Chef à Nevers, daté de février 1941 (V. N. F.- Direction Centre-bourgogne, subdivision de Montceau-les-Mines) énumère d'amont en aval, sur cette partie du canal : le pont de Champforgeuil, l'aqueduc de Chaintres, le pont du chemin de fer Châlon-Dôle, la tranchée de Châlon, le pont de la tranchée de Châlon, le pont Garibaldi, le site d'écluse 35, dite de la Marre (ancien site d'écluse XLVIII), le site d'écluse 36, dite de la Colombière (ancien site d'écluse XLIX) avec son pont routier et de chemin de fer, une passerelle, un pont tournant, le site d'écluse 37 dite de la Saône (ancien site d'écluse L) et le pont Napoléon. Les archives permettent de retracer l'évolution de cet ancien bief. L'écluse de l'embouchure sur la Saône est reconstruite en 1835 par l'entrepreneur Belleville, entre 1836 et 1838, une maison de garde-port y est construite (Archives départementales de Saône-et-Loire, 3S 34 et Archives nationales, F14 5876).

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

Bras du canal permettant l'accès à l'usine Saint-Gobain et coupé à sa hauteur.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2012

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Lestienne Cécile, Malherbe Virginie, Lallement Aurélie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (canaux de Bourgogne)

Typologie du dossier

Sous-dossier avec sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire
17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/2
bief ; chenal ; embranchement de Saint-Gobain (canal du Centre) ; silos Sanders (activités liées au canal du Centre)
bief ; chenal ; embranchement de Saint-Gobain (canal du Centre) ; silos Sanders (activités liées au canal du Centre)
© Région Bourgogne - Inventaire général
Voir la notice image