Maison des archives du canal du Centre ; maison des Arquebusiers (canal du Centre)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Appelation d'usage

Maison des Arquebusiers

Titre courant

Maison des archives du canal du Centre ; maison des Arquebusiers (canal du Centre)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Saône-et-Loire (71) ; Chalon-sur-Saône

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bourgogne

Lieu-dit

L'Obélisque (place de) 4

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Canal du Centre

Nom de l'édifice

Ville de Chalon-sur-Saône (canal du Centre)

Références de l'édifice de conservation

IA71002170

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Temps modernes, Epoque contemporaine

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Ancienne maison des Arquebusiers achetée par les Ponts-et-Chaussées. Elle abrite les bureaux et le domicile d'Emiland Gauthey pendant les travaux du canal du Centre (1783-1794). En 1891, elle est reversée aux Domaines et louée par le Cercle des Officiers. Elle appartient aujourd'hui à la ville (Chalon-sur-Saône, ville d'art et d'histoire, le Guide, Editions du patrimoine 2012). Plusieurs plans permettent de suivre l'évolution de la "Maison des Archives du canal du Centre" (Archives départementales de Saône-et-Loire, 3S CDC 34 et 1695 W 139). Sur les documents les plus anciens, sa configuration est celle d'un hôtel particulier entre cour et jardin, situé sur le bord du port de l'Obélisque à Chalon-sur-Saône. Elle est modifiée en1822 par Mercadier (Archives départementales de Saône-et-Loire, 1695 W 140, plan intitulé « Maison et jardin de la conservation des archives du canal du Centre », avec d'autres plans identiques avec crayonnés d'un projet qui supprime les cloisons des appartements à l'intérieur) pour abriter les bureaux des ingénieurs et les archives du canal. Le corps central du bâtiment est exhaussé d'un étage, l'escalier déplacé dans une des ailes en 1856. A une date inconnue (entre 1856 et 1896), un hangar au fond de la cour est clos de grandes baies en anse de panier pour être affecté aux archives. En 1879, le mur de la cour est refait (infiltrations d'eau) et repris sous forme d'arcades qui existent toujours. A cette date, la maison sert à loger l'ingénieur en chef du canal mais elle est en mauvais état, elle doit donc être restaurée (Archives départementales de Saône-et-Loire, 1695W 143).

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

Bâtiment de plan rectangulaire aujourd'hui pris dans le tissu urbain. Il donne d'un côté sur une cour, de l'autre sur le square de l'Arquebuse. La façade sur cour présente un rez-de-chaussée avec appareil à refend, un premier étage et un étage attique, séparés par des bandeaux. A l'étage noble, trois baies sous arc plein-cintre avec agraphe sont protégées par des garde-corps en métal travaillé. Dans la cour donnant sur l'Obélisque, les anciens locaux des archives sont toujours visibles, grâce à leurs baies en anse de panier. La maison et l'ancien local des archives abritent aujourd'hui des services de la ville.

Commentaires d'usage régional

Maison atypique.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2012

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Lestienne Cécile, Malherbe Virginie, Lallement Aurélie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (canaux de Bourgogne)

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/13
maison des archives du canal du Centre ; maison des Arquebusiers (canal du Centre)
maison des archives du canal du Centre ; maison des Arquebusiers (canal du Centre)
© Région Bourgogne - Inventaire général
Voir la notice image