Moulin de Cuisery ; puis minoterie, actuellement usine de production d'électricité (paysages et activités liés à la Seille canalisée)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Moulin, minoterie

Appelation d'usage

Moulin de Cuisery

Destination actuelle de l'édifice

Usine de production d'électricité

Titre courant

Moulin de Cuisery ; puis minoterie, actuellement usine de production d'électricité (paysages et activités liés à la Seille canalisée)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Saône-et-Loire (71) ; Cuisery

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bourgogne

Canton

Cuisery

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Seille canalisée (la)

Partie constituante non étudiée

Magasin industriel, logement patronal

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

11e siècle, 12e siècle, 3e quart 17e siècle, 3e quart 18e siècle, 19e siècle, 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1686

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Fondé entre le 10e et le 12e siècle, le moulin est mentionné pour la première fois en 1323 dans un document, un certain Girard de Bouffeal est propriétaire. Un texte de 1658 indique qu'il possède 3 roues dont l'une pour un battoir. Il est refait à neuf en 1686 d'après un acte notarial. En 1702, il possède 4 paires de meules. Dans un acte de vente de 1710, le moulin est composé de 3 étages abritant un foulon d'un côté avec un tournant et de l'autre 3 tournants (3 paires de meules) : il s'agit donc de 2 moulins. Il est couvert en paille. Il est totalement détruit en 1727 par un incendie, plusieurs bâtiments sont construits à sa place : un moulin de la Foule de l'autre côté de la Seille et 3 moulins du côté de la ville. Ils sont à plusieurs reprises détruits par des billes de bois engagées dans les roues. Fin 18e siècle, on creuse le canal de déchargeoir et on élargit le lit du déversoir pour installer des meules supplémentaires. C'est alors l'une des plus grandes installations de Bresse. Mi 19e, on installe un moulin à vapeur pour la farine fine vendue sur la ville de Lyon, ainsi qu'une scierie. Vers 1870, les roues sont remplacées par des turbines en fonte. En 1885, on compte 10 paires de meules et un battoir à chanvre. En 1905, le battoir s'arrête. En 1920, 7 paires de meules, 3 broyeurs et 2 convertisseurs tournent jusqu'au début des années 1990. Racheté par la société "les grandes Minoteries dijonnaises", il n'utilise plus la force hydraulique. L'activité s'arrête à la fin des années 1990. Les installations sont vendues et démantelées pour partir en ex-Europe de l'est. En septembre 2003, une centrale électrique de 250kw/h y est installée. Pour 30 ans, une clause interdit toute installation pour mouture de céréales pour la consommation humaine et tout négoce de farine.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Moellon, enduit, brique, métal

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique, tôle ondulée

Description de l'élévation intérieure

Rez-de-chaussée, 3 étages carrés

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Croupe, toit à longs pans

Commentaire descriptif de l'édifice

Grand ensemble en plusieurs parties, témoignant d'agrandissements successifs.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2010

Date de rédaction de la notice

2010

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Malherbe Virginie, Morelière Alain, Lallement Aurélie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (canaux de Bourgogne)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire
17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/12
moulin de Cuisery ; puis minoterie, actuellement usine de production d'électricité (paysages et activités liés à la Seille canalisée)
moulin de Cuisery ; puis minoterie, actuellement usine de production d'électricité (paysages et activités liés à la Seille canalisée)
© Région Bourgogne - Inventaire général
Voir la notice image