Chemin de halage (la Seille canalisée)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Chemin de halage

Titre courant

Chemin de halage (la Seille canalisée)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Saône-et-Loire (71)

Précision sur la localisation

Oeuvre située en partie sur les communes : Louhans, Branges, Sornay, Rancy, Bantanges, Loisy, Jouvençon, Genête (La), Huilly-sur-Seille, Cuisery, Brienne, Ratenelle, Romenay, Sermoyer, Truchère (La) ; oeuvre située en partie sur le département : Ain ; oeuvre située en partie sur la région : Rhône-Alpes ; Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bourgogne

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Seille canalisée (la)

Historique

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Dès le rapport sur la navigation de la Seille, il est précisé par l'ingénieur l'état des berges, le nom des propriétaires et les travaux à faire pour les mettre en état de porter un chemin de halage : défrichement, stabilisation, rampes d'accès. Le chemin est également tracé sur les premiers projets approuvés par les Etats de Bourgogne en 1784. Sa réalisation semble avoir rencontré davantage de résistance, tant pour l'accès que pour l'entretien. Les communes et propriétaires riverains finançaient l'établissement des ponceaux et aqueducs, chargés de réguler le système d'alimentation en eau de la rivière, essentiel dans une vallée où la pisciculture est une tradition. (Sources d'archives principales : Archives départementales de Saône-et-Loire, EDEP Louhans : Navigation de la Seille, décision de rendre la Seille navigable 1774-1784 ; VNF- direction territoriale Centre-Bourgogne, subdivision de Montceau-les-Mines : 7 plans d'origine du cours de La Seille de 1784 ; 13 plans numérotés de profil de la Seille de 1784 ; plan des 4 sites écluses et d'ouvrages particuliers de 1793 ; plan du profil en long de la Seille de 1815 ; 7 dessins numérotés mais non datés de sites d'ecluses et ponts 1784 ; profils de la Seille de Louhans à La Truchère 1815-1849.)

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

Le chemin de halage reste une notion floue sur la Seille. Il a été réutilisé, annexé, transformé depuis la fin du halage. La théorie veut qu'il soit sur la rive gauche de la Seille de Louhans à Ratenelle et qu'il change de rive ensuite, ce qui est dans l'ensemble le cas. Mais il n'est pas possible aujourd'hui de le suivre dans son intégralité. Même le cadastre, qui le nomme clairement à La Truchère, sur la rive droite de la Seille, perd souvent sa trace. Les ponceaux et aqueducs d'origine en pierre, ou plus récents en béton, qui jalonnent son parcours, alimentent la rivière. Ces petits ouvrages, soignés, souvent en mauvais état, participent de l'originalité de la canalisation de la Seille. Mais ils se rencontrent également sur d'autres chemins à proximité de la rivière : chemin de desserte, d'exploitation. Seule une rivière aménagée présente ce genre d'enchevêtrements des circulations.

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2010

Date de rédaction de la notice

2010

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Malherbe Virginie, Morelière Alain, Lallement Aurélie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (canaux de Bourgogne)

Typologie du dossier

Dossier thématique

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/7
chemin de halage (la Seille canalisée)
chemin de halage (la Seille canalisée)
© Région Bourgogne - Inventaire général
Voir la notice image