Site de l'écluse de Cuisery (la Seille canalisée)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Site d'écluse

Appelation d'usage

Site de l'écluse de Cuisery

Titre courant

Site de l'écluse de Cuisery (la Seille canalisée)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Saône-et-Loire (71) ; Brienne

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bourgogne

Canton

Cuisery

Lieu-dit

Bas de Brienne

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Seille canalisée (la)

Partie constituante non étudiée

Bief de dérivation, aqueduc, maison

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 19e siècle, 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1813

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Si les plans sont officiellement approuvés par les Etats de Bourgogne en 1784 (VNF-direction territoriale Centre-Bourgogne ; subdivision de Montceau-les-Mines), il a fallu attendre à la fois des décisions sur les emplacements, difficiles à trouver à moindre coût, et des financements bloqués par les événements historiques. D'autres plans de détail sont établis en 1793. Les plans des quatre maisons éclusières alors identiques sont donnés par les ingénieurs en 1802. Les maisons ne sont achevées qu'en juin 1811. A Cuisery, elle abritait l'éclusier et sa famille, ainsi qu'un administratif, et était plus grande que les autres. Pendant ce temps, les travaux sur les sas de l'écluse sont également achevés. Le cours de la Seille est difficile à réguler, les ouvrages sont à reprendre régulièrement : exhaussement des ponts (1855), reconstruction des portes (1828, 1859, 1863, 1878, 1888, 1889, 1907, 1913, VNF-direction territoriale Centre-Bourgogne ; subdivision de Montceau-les-Mines). Il ne reste rien de la maison éclusière, détruite en 2006.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Moellon, métal

Commentaire descriptif de l'édifice

Un bief de dérivation permet de supprimer les méandres de la Seille et d'éviter les moulins de Cuisery, placés sur la rivière. Les berges du bief sont recouvertes d'un perré en moellon de calcaire. Des bajoyers, également maçonnés, sont fermés par des portes métalliques. Le mécanisme de l'écluse, d'abord manoeuvré difficilement par les éclusiers, se perfectionne au cours du temps et est automatisé en 2004. La maison, aujourd'hui détruite, était la plus grande du linéaire, car elle réunissait plusieurs fonctions (logement de l'éclusier et bureau de gestion). Elle comprenait un rez-de-chaussée, un étage carré auquel on accédait par un escalier extérieur et un étage de combles à surcroît éclairé par des jacobines. Couverte en tuile creuse, elle possédait des encadrements de porte et de fenêtres en pierre rose de Préty. Les murs en moellon étaient recouverts d'enduit. Au plan initial de trois travées, s'adjoignait une travée à gauche et un appenti à droite. L'aqueduc Poulalier se présente sous la forme d'une sortie d'eau rectangulaire aménagée dans les pierres du perré. Il est présent sur des plans de 1859, 1897, et un plan de nivellement des années 1850 (VNF, direction territoriale Centre-Bourgogne, subdivision de Montceau-les-Mines).

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2010

Date de rédaction de la notice

2010

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Malherbe Virginie, Morelière Alain, Lallement Aurélie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (canaux de Bourgogne)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire
17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/12
site de l'écluse de Cuisery (la Seille canalisée)
site de l'écluse de Cuisery (la Seille canalisée)
© Région Bourgogne - Inventaire général
Voir la notice image