Site de l'écluse de Branges (la Seille canalisée)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Site d'écluse

Appelation d'usage

Site de l'écluse de Branges

Titre courant

Site de l'écluse de Branges (la Seille canalisée)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Saône-et-Loire (71) ; Sornay

Précision sur la localisation

Oeuvre située en partie sur la commune : Branges ; Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bourgogne

Canton

Louhans

Lieu-dit

La Culée

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Seille canalisée (la)

Partie constituante non étudiée

Maison, bief de dérivation, pont

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

19e siècle, 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1784, 1808

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Les fondations de l'écluse sont parmi les premiers travaux entrepris pour la canalisation, entre 1786 et 1789 (plans conservés à VNF-direction territoriale Centre-Bourgogne ; subdivision de Montceau-les-Mines). Après la parenthèse révolutionnaire, les travaux reprennent et l'écluse est opérationnelle en 1808. En 1802, un rapport est rendu pour la construction de quatre maisons éclusières identiques. Les travaux sont adjugés en 1808 à l'entreprise Daillant et Lachaume, constructeurs des ponts de Cuisery et de Louhans. Dès l'an XI, des travaux urgents sont prévus sur la maison pour la mettre davantage à l'abri de l'eau. Les archives témoignent d'amélioration et de réparations tout au long du siècle : exhaussement du pont de l'écluse, rallongement, reconstruction des portes à plusieurs reprises (VNF-direction territoriale Centre-Bourgogne ; subdivision de Montceau-les-Mines : divers devis avec plans et Archives départementales de Saône-et-Loire, 3S Seille 7).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Moellon, enduit

Description de l'élévation intérieure

Rez-de-chaussée, étage en surcroît

Commentaire descriptif de l'édifice

Le site de l'écluse se compose d'un bief de canalisation coupant les méandres de la Seille portant les moulins, du sas d'écluse, du pont sur écluse, de la maison éclusière. Revêtu d'un perré en moellon maçonnés, les berges du bief mènent au sas plusieurs fois repris. La maison de plan rectangulaire a un rez-de-chaussée surmonté d'un comble à surcroît éclairé par des jacobines. Elle est en moellons enduits avec encadrements de porte et de fenêtres en pierre taillée. Une corniche en pierre court sous le toit. A l'intérieur, une cheminée monumentale et un four à pain (détruit) apportaient confort et autonomie. Elle semble être la seule à correspondre à peu près au modèle donné en 1802, avant le rehaussement qui a modifié les autres maisons.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2010

Date de rédaction de la notice

2010

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Malherbe Virginie, Morelière Alain, Lallement Aurélie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (canaux de Bourgogne)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire
17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/7
site de l'écluse de Branges (la Seille canalisée)
site de l'écluse de Branges (la Seille canalisée)
© Région Bourgogne - Inventaire général
Voir la notice image