Maison et auberge "Au Pied de Boeuf"

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison, auberge

Appelation d'usage

Auberge Au Pied de Boeuf

Titre courant

Maison et auberge "Au Pied de Boeuf"

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Sainte-Marie-aux-Mines ; 2 rue du Docteur-Weisgerber

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Sainte-Marie-aux-Mines

Adresse de l'édifice

Docteur-Weisgerber (rue du) 2

Références cadastrales

1983 A6, 2005 AO

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 16e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1564

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Un cartouche placé au-dessus de la porte d'entrée porte l'inscription : LE NOM DE DIEU SOIT BENIT / DES CESTE HEURE ET A JAMAIS (Psalme CXIII) , la date 1564 et une marque de tâcheron. Les ouvertures d'origine ont été conservées, mais restaurées (meneaux des fenêtres dans la partie droite). Seule une porte de garage a été percée ces dernières années, remplaçant une fenêtre. La tradition situe ici l'ancienne poste aux chevaux mais il semble que cette dernière se soit trouvée à l'Auberge de la Fleur, place de la Fleur. Le nom de la rue de la Vieille-Poste débouchant juste à la hauteur de cet édifice pourrait concerner la maison 60, rue Saint-Louis qui comporte une marche élevée pour aider à descendre d'une voiture. Par contre l'édifice étudié ici a abrité une auberge "Au Pied de Boeuf", puis la brasserie Riette à la fin du 19e siècle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, maçonnerie, enduit

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 2 étages carrés

Commentaire descriptif de l'édifice

Maison située dans la partie alsacienne de Sainte-Marie, son mur-gouttereau postérieur donnant sur la Lièpvrette. Le mur-gouttereau antérieur est percé d'une porte centrale à chambranle mouluré, surmonté d'une corniche, d'un entablement à cartouche sculpté et d'un fronton triangulaire orné de feuilles d'acanthe. Une fenêtre au rez-de-chaussée a un chambranle mouluré, une autre a un meneau, la 3e a été remplacée (il y avait trois fenêtres à meneaux auparavant). Au 1er étage, quatre fenêtres ont des meneaux et des traverses moulurés (ceux des fenêtres à droite ont été remplacés). Au 2e étage, cinq fenêtres ont sans doute des chambranles en bois, l'étage étant en pan de bois crépi. Le mur-pignon sur la rue de la Vieille-Poste est aveugle. Le mur-pignon opposé est percé de deux petites fenêtres étroites moulurées, au rez-de-chaussée et au 1er étage. Le mur-gouttereau sur l'eau est percé d'un soupirail mouluré au niveau du sous-sol, de fenêtres en arc segmentaire au rez-de-chaussée et au 1er étage, avec fausses clés saillantes. Au 2e étage, fenêtres rectangulaires. Toit à longs pans et demi-croupe.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Description de l'iconographie

Cartouche à cuirs sur l'entablement de la porte.

Commentaires d'usage régional

Baie en arc segmentaire,chambranle mouluré

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Scheurer Marie-Philippe, Raimbault Jérôme

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel
Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31