Ferme du Solberg

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ferme

Destination actuelle de l'édifice

Maison

Titre courant

Ferme du Solberg

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Munster ; 12 chemin du Solberg

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Munster

Lieu-dit

Solberg

Adresse de l'édifice

Solberg (chemin du) 12

Références cadastrales

1983 17

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Cour, grange, étable à vaches, remise, logement, fontaine

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle, 2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1928

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Hartmann André (commanditaire)

Description historique

L'actuelle propriété du Solberg comprend un bâtiment d'habitation à l'entrée, datable du 19e siècle, et une grande étable en fond de cour. Celle-ci a été reconstruite dans les années 1860, en s'inspirant du style architectural des chalets suisses en bois. Il prend la place d'une grande étable bâtie dans le 1er quart du 19e siècle (entre 1816 et 1822 selon le botaniste Kirschleger en 1853), à l'initiative de Marie-Catherine Waag, épouse d'André Hartmann. Cette étable primitive, destinée à abriter 24 à 30 vaches à l'origine et qui contenait environ 50 têtes en 1839, a été incendiée dans les années 1860. Le bâtiment qui lui succède en réemploye peut-être le rez-de-chaussée (dans l'actuel corps central), ou alors seulement des blocs de grès rose (marqués d'un numéro peint). Au décès d'André Hartmann (1746-1837), la ferme du Solberg passa à son fils Jacques (1774-1839), puis à son autre fils Henry (1782-1866), et ensuite à l'un de ses petits-fils. L'auteur Jean Bresch définit en 1871 l'établissement agricole comme une "ferme-modèle", hébergeant des vaches indigènes et de race hollandaise. L'étable été rénovée en 1928 et modifiée à la fin du 20e siècle (repercement de fenêtres et de portes, installation de logements dans les ailes).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Maçonnerie, enduit, grès, bois, pan de bois, brique

Matériaux de la couverture

Tuile en écaille, tuile mécanique

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Typologie du couvrement

Voûte en berceau

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

La propriété est établie sur une terrasse perpendiculaire à la pente. La maison d'habitation avec son annexe est bâtie en moellons de grès, à un étage carré, sous deux toits à longs pans. Elle renferme deux caves hautes voûtées en berceau longitudinal. L'étable de plan rectangulaire repose sur un soubassement en blocs de grès rose et compte un rez-de-chaussée bâti en maçonnerie enduite cantonné de chaînes d'angle droites en grès rose, et un étage en pan de bois hourdé de briques. Les encadrements des ouvertures sont en grès et ciment au rez-de-chaussée, en bois à l'étage. En élévation, l'étable comprend un corps central qui abritait l'étable à vaches encadré par deux ailes dans l'alignement. Elle est couverte par un toit à longs pans et croupes en tuiles mécaniques, avec le fenil à l'étage et dans le comble. Les ailes sont protégées par un toit à longs pans en tuiles en écaille et leurs murs-pignons sont couverts par une ferme débordante ornée de planches découpées. Des aisseliers en bois découpé supportent les versants du toit débordant. Décor de lambrequins en bois sur les ailes. A l'entrée de la propriété, logement en moellons de grès, à un étage carré, sous un toit à longs pans.

Commentaires d'usage régional

Soubassement en grès,cave haute,cave voûtée

Protection

Intérêt de l'édifice

À étudier

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Raimbault Jérôme, Brunel Pierre

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31