Maison de l'industriel Albert Hartmann

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Genre du destinataire

D'industriel

Titre courant

Maison de l'industriel Albert Hartmann

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Munster ; rue Alfred-Hartmann

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Munster

Adresse de l'édifice

Alfred-Hartmann (rue)

Références cadastrales

1983 15-1

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom de l'édifice

Demeure du prévôt royal de Barth, puis de la famille d'industriels Hartmann

Références de l'édifice de conservation

IA68001679

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par travaux historiques

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Hartmann Albert (commanditaire)

Description historique

Cette maison a été édifiée vers 1880 au coeur du vaste jardin d'agrément dépendant de l'ancienne demeure du prévôt royal de Barth, acquise par la famille des industriels Hartmann en 1795. Résidence du couple Albert Hartmann (1851-1884) et Suzanne Marti (1857-1932), elle a été bâtie sur des plans de l'architecte d'origine suisse Frédéric de Rutté (1829-1903), qui était en relation avec la famille Hartmann depuis les années 1860. La propriété était complétée par une maison de portier établie à l'Ouest de la maison et par des communs implantés à l'Est. Elle était agrémentée aussi par un lac creusé à proximité de la rivière Fecht. La Première Guerre mondiale entraîna la ruine de la résidence Hartmann et de la maison du portier voisine et leur démolition avant 1926. Une maison de retraite nommée "Le Foyer du Parc" (actuel No 14 rue Alfred-Hartmann) construite en 1974-75 prit la place de la résidence. Seuls subsistent désormais l'ancien jardin nommé "Parc de la Fecht" et les communs (IA68001270) flanquant l'entrée nord du parc public.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Maçonnerie, enduit, grès

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, toit en pavillon, toit à l'impériale

Commentaire descriptif de l'édifice

Edifiée sur une terrasse soutenue par un mur en granite, la maison était bâtie en maçonnerie enduite suivant un plan rectangulaire. Les élévations de la maison présentaient de nombreux avant-corps montant de fond, cantonnés de chaînes d'angle droites à refends (en grès ?). L'avant-corps Ouest était percé de la porte d'entrée principale, du côté de la maison du portier. Il était couvert par un toit en pavillon reposant sur un surcroît percé d'une lucarne à fronton brisé. Au Sud, un avant-corps très saillant sous un toit à l'impériale à l'angle Ouest et, à l'opposé, un avant-corps comprenant une terrasse à trois pans sous une croupe percée d'une grande lucarne. L'avant-corps Est était couronné par une croupe et comportait un balcon. Au Nord, l'avant-corps était à trois pans. La maison était couverte de longs pans, percés par deux rangs de lucarnes au dessin varié. Véranda fermée en métal contre l'angle Sud-Est de la maison.

Commentaires d'usage régional

Avant-corps,terrasse,balcon,véranda,fronton

État de conservation (normalisé)

Détruit

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Raimbault Jérôme, Brunel Pierre

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Sous-dossier avec sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel
Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31