Maison

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Destination actuelle de l'édifice

Maison de retraite

Titre courant

Maison

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Munster ; 3 rue du Général-de-Lattre

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Munster

Adresse de l'édifice

Général-de-Lattre (rue du) 3

Références cadastrales

1983 15-1

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Cour, jardin, remise, garage

Nom de l'édifice

Demeure du prévôt royal de Barth, puis de la famille d'industriels Hartmann

Références de l'édifice de conservation

IA68001679

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 19e siècle 20e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Cette maison a été bâtie autour de 1900 et flanque l'entrée principale Sud du vaste jardin d'agrément dépendant de l'ancienne demeure du prévôt royal de Barth, acquise par la famille d'industriels Hartmann en 1795. Sa fonction originelle ne peut être précisée. A la suite de travaux achevés en septembre 2009, la maison a été transformée en une maison spécialisée pour l'accueil des malades d'Alzheimer et a été baptisée "Le petit Manoir". Elle dépend depuis de la maison de retraite "Le Foyer du Parc", édifiée en 1974-75 dans l'enceinte de ce même jardin à l'emplacement de l'ancienne résidence d'Albert Hartmann (IA68001667).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Maçonnerie, enduit, grès, bois, pan de bois, essentage de bardeaux

Matériaux de la couverture

Tuile en écaille

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, demi-croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

Adoptant un plan rectangulaire, la maison est bâtie en maçonnerie enduite et couverte par un toit à longs pans et petites demi-croupes. Ses pignons sont traités en pan de bois (structure en résille), hourdé de brique. La cage d'escalier forme un avant-corps accolé au mur pignon Sud de la maison, en maçonnerie au rez-de-chaussée et pan de bois à l'étage, sous un toit à deux pans. L'élévation Est de la maison comprend un avant-corps en rez-de-chaussée traité en blocs de grès, qui enserre un avant-corps à pignon en pan de bois couvert par un toit à deux pans et petite demi-croupe. L'élévation Ouest de la maison comporte un avant-corps en rez-de-chaussée en maçonnerie surmonté d'un comble à surcroît, sous un toit à deux pans. Le pignon de cet avant-corps est traité en pan de bois essenté de bardeaux en langue de chat. Accolé à l'angle Nord-Ouest de la maison, dépendances (dont un garage) en rez-de-chaussée en maçonnerie.

Commentaires d'usage régional

Avant-corps

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Raimbault Jérôme, Brunel Pierre

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel
Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31