Communs de la maison de l'industriel Albert Hartmann

Désignation

Dénomination de l'édifice

Communs

Appelation d'usage

Restaurant Parc de la Fecht

Titre courant

Communs de la maison de l'industriel Albert Hartmann

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Munster ; 16 rue Alfred-Hartmann

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Munster

Adresse de l'édifice

Alfred-Hartmann (rue) 16

Références cadastrales

1983 15-1

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Orangerie

Nom de l'édifice

Maison de l'industriel Albert Hartmann

Références de l'édifice de conservation

IA68001667

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par travaux historiques

Description historique

Ces communs qui incluaient une orangerie sont les dépendances de la maison qu'Albert Hartmann a commandée à l'architecte Frédéric de Rutté dans le 4e quart du 19e siècle (vers 1880). Ils ont été fortement endommagés au cours de la Première Guerre mondiale. Leur restauration a entraîné de nombreuses modifications de leur aspect originel. La partie centrale du bâtiment a été surhaussée d'un étage en pan de bois et maçonnerie, qui remplaça un comble à surcroît. La large porte en arc segmentaire qui perçait son rez-de-chaussée a été fermée, remplacée par une porte et deux fenêtres. Au rez-de-chaussée de l'aile Sud, on a ouvert une large porte à la place de deux fenêtres. Sur l'élévation Sud des communs, une tourelle d'escalier polygonale et une annexe en pan de bois avec un comble à surcroît ont été supprimées. L'actuelle terrasse couverte prend la place de cette annexe. Après la Grande Guerre, la Ville de Munster a fait l'acquisition du bâtiment pour le transformer en restaurant nommé "Parc de la Fecht", en activité jusqu'au mois d'octobre 1990.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Maçonnerie, enduit, grès, bois, pan de bois

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, 1 étage carré

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

Reposant sur un étage de soubassement accessible sur l'arrière, le bâtiment est édifié en maçonnerie enduite avec un étage mixte : pan de bois (hourdé de briques et de maçonnerie) et maçonnerie enduite. Il comporte deux ailes dont les murs-pignons encadrent l'élévation principale sur la rue du Parc de la Fecht. Ceux-ci reposent sur des chaînes d'angle droites à refends en grès rose et gris et sont couverts par une ferme débordante aux rampants soulignés d'une frise de cercles et de quadrilobes. Les portes et les fenêtres disposent d'encadrements rectangulaires en grès rose et gris. Le bâtiment est couvert par un toit d'ardoises à longs pans, les ailes étant protégées par des toits à longs pans et croupes. Accolée à l'élévation Sud du bâtiment, terrasse à structure charpentée sous un toit à longs pans et croupes, avec une avancée méridionale sur un culot. Ses poteaux porteurs sont décorés de trilobes dans les écoinçons.

Commentaires d'usage régional

Terrasse

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Raimbault Jérôme, Brunel Pierre

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31