Tribunal d'instance

Désignation

Dénomination de l'édifice

Tribunal, gymnase

Appelation d'usage

Tribunal cantonal

Titre courant

Tribunal d'instance

Localisation

Localisation

Grand Est ; Bas-Rhin (67) ; Schiltigheim ; 10 rue du Tribunal

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Communauté urbaine de Strasbourg

Canton

Schiltigheim

Lieu-dit

Centre ville (quartier du)

Adresse de l'édifice

Tribunal (rue du) 10

Références cadastrales

1990 : 12

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Jardin

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1893, 1898

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Le tribunal d'instance, ex-tribunal impérial, a été réalisé en 1898-1899 par l'architecte du gouvernement, l'allemand Maximilian Metzenthin (1843-1921), selon ses plans de 1897-1898. Prévu comme hall de gymnastique la construction du bâtiment avait été commencée par l'architecte Charles (ou Carl) Ambrosius en 1892 sur un terrain communal cédé à la société de gymnastique Concordia. Le chantier s'interrompit en 1893 à la suite de la vente par la commune du terrain et du bâtiment hypothéqué à l'administration impériale allemande. La comparaison des plans des deux architectes montre que le "Kaiserliches Amtsgericht" et la "Turmhalle" présentent un soubassement identique, ce qui laisse présager que le chantier du hall de gymnastique avait été interrompu au niveau du soubassement. Un plan de raccordement au tout-à-l'égout de 1906 révèle l'existence d'un jardin régulier devant le tribunal, avec une allée centrale. La prison cantonale était adjacente à cette date.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, grès

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de plan

Plan rectangulaire symétrique

Description de l'élévation intérieure

Rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré

Typologie de couverture

Toit à longs pans, demi-croupe

Couverts ou découverts du jardin de l'édifice

Plate-bande ; groupe d'arbres ; arbre isolé

Commentaire descriptif de l'édifice

Bâtiment rectangulaire en briques et grès de style néo-Renaissance, avec un corps central, trois avant-corps, à pignons couronnés de frontons à volutes brisées sur la façade principale. Les baies sont rectangulaires et à meneaux, cintrées sur la façade postérieure, au niveau de la salle d'audience. La distribution intérieure est symétrique : un vestibule d'entrée avec sol en terrazzo conduit à la salle d'audience ; deux galeries transversales desservent les étages, accessibles par deux escaliers latéraux en granite poli avec garde-corps identiques en fer forgé. La façade postérieure présente un avant-corps central, occupé par la salle d'audience. Les pignons latéraux sont percés de baies et d'oculi, des chaînes d'angle et un décor de briques à faux redents. Le toit est à longs pans et demi-croupes. La charpente est d'origine, mixte, métallique et en bois peint, avec poutres chanfreinées. La toiture a été modifiée : six chiens-assis, surmontés d'épis de faîtage, ont été supprimés sur la façade principale. Trois épis de faîtage couronnaient initialement les frontons latéraux et cinq le fronton central. Le jardin à la française a été remplacé par un parking. Une dépendance a disparu à l'arrière.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Pointe de diamant ; quadrilobe ; aigle ; volute ; acanthe ; rosace

Description de l'iconographie

Des coquilles coiffent les frontons des avant-corps, un pot à feu orne la corniche de la porte d'entrée. Des pointes de diamant ornent les chaînes d'angle harpées irrégulières. A l'intérieur, le terrazzo du vestibule est orné d'un motif central quadrilobé dans un triple cercle. Les départs des rampes d'escalier sont décorées de têtes animales croisement de l'aigle et du griffon, avec anneau dans la gueule, de volutes d'acanthe et de rosaces. Décor en bas relief.

Commentaires d'usage régional

Gouttereau sur rue,passage d'entrée,lucarne à fronton-pignon

Protection et label

Référence aux objets conservés

IM67019859

Observations concernant la protection de l'édifice

Bordé à l'origine par la propriété Vogt-Schmied à l'ouest, lieu de stockage à l'est.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2007

Date de rédaction de la notice

2008

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Paillard Elisabeth, Haegel Olivier

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier avec sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel
Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31