Nouveau cimetière

Désignation

Dénomination de l'édifice

Cimetière

Appelation d'usage

Nouveau cimetière

Titre courant

Nouveau cimetière

Localisation

Localisation

Grand Est ; Bas-Rhin (67) ; Schiltigheim ; rue de Sélestat ; route du Général-de-Gaulle

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Communauté urbaine de Strasbourg

Canton

Schiltigheim

Lieu-dit

Centre ville (quartier du)

Adresse de l'édifice

Sélestat (rue de) ; Général-de-Gaulle (route du)

Références cadastrales

1990 : 42

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Morgue, bureau d'entreprise, allée

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

3e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1913, 1946

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Rhein Emile (maître d'ouvrage), Sorgus Adolphe (maître d'ouvrage)

Description historique

Dès 1909, la municipalité réfléchit à la création d'un cimetière simultané au lieu-dit "Fuchsloch." Ce dernier fut inauguré en 1913, mais il était déjà saturé en 1920, puisqu'un projet d'extension vit le jour à cette époque. En 1922, une grille en fer forgé fut posée, après que le cimetière ait été prolongé jusqu'a la route du Général-de-Gaulle, l'accès se faisant jusqu'alors par la rue de Lauterbourg. Un espace réservé aux urnes fut aménagé dès 1928, sur les plans d'E. Weber. Un carré militaire abrite des sépultures de soldats français morts au combat en 1939-1945. La ville acquit de nouveaux terrains en 1946, et commanda à l'architecte Steiger la réalisation d'une morgue de 8 places, d'une salle d'autopsie, de bureaux et d'une salle de réunion pour 25 personnes. En décembre 1948, l'architecte strasbourgeois Henri Risch dressa les plans d'extension du nouveau cimetière vers le nord, extension réalisée en 1949 par l'entreprise E. Sultzer et Cie à Schiltigheim. En 1950, le ferronnier-serrurier Louis Cleiss restaura l'ancienne grille déposée, la remonta et la compléta.

Description

Couverts ou découverts du jardin de l'édifice

Parterre de carrés

Commentaire descriptif de l'édifice

Cimetière trapézoïdal de 240 ares, divisé en 18 carrés d'inhumation, sur trois rangées desservies par des allées longitudinales et latérales. Le carré militaire est situé à l'intérieur du carré 8, dans la partie sud. De même, le carré 6 a été subdivisé pour intégrer un carré réservé aux urnes. Un autre espace cinéraire occupe une bande de terrain prise sur une allée, au nord du carré 6. Un jardin du souvenir occupe un espace triangulaire à côté de l'entrée donnant sur la rue de Wissembourg. Un bureau comprenant une morgue est situé à proximité de la même entrée. Le cimetière possède une deuxième entrée sur la route du Général-de-Gaulle.

Protection et label

Référence aux objets conservés

IM67018540, IM67018544

Observations concernant la protection de l'édifice

Premier cimetière communal à s'être doté d'un espace cinéraire.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2007

Date de rédaction de la notice

2008

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Paillard Elisabeth, Haegel Olivier

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel
Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31