Cimetière de religieuses

Désignation

Dénomination de l'édifice

Cimetière

Genre du destinataire

De catholiques

Titre courant

Cimetière de religieuses

Localisation

Localisation

Grand Est ; Bas-Rhin (67) ; Schiltigheim ; 29, 31 rue Saint-Charles

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Communauté urbaine de Strasbourg

Canton

Schiltigheim

Lieu-dit

Centre ville (quartier du)

Adresse de l'édifice

Saint-Charles (rue) 29, 31

Références cadastrales

1990 : 30

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Allée

Nom de l'édifice

Maison de retraite Saint-Charles

Références de l'édifice de conservation

IA67018025

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1885

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Le cimetière de la Congrégation des soeurs de la Charité de Strasbourg a été créé par arrêté préfectoral du 8 avril 1885, après des années d'opposition de la part de la mairie de Schiltigheim et à la suite de l'intervention de la baronne Isabella von Manteuffel, fille du gouverneur militaire de Strasbourg auprès du préfet Back. En 1869, la jurisprudence du Conseil d'Etat est hostile aux congrégations, qui ne sauraient ouvrir des cimetières particuliers pour les membres dont elles se composent. En 1870, la Supérieure générale doit renoncer au projet d'ouvrir un cimetière pour huit religieux derrière la chapelle Saint-Charles, l'autorisation préfectorale étant accordée par dérogation pour des demandes de sépultures individuelles. C'est ainsi que mère Vincentia Sulzer fut inhumée derrière la chapelle dès 1868. Mère Arcadia Scholl, première supérieure générale du diocèse allemand de Rottenburg a été inhumée dans le cimetière des religieuses en 1900. Ce cimetière est toujours en activité pour les religieuses décédées à Strasbourg et environs.

Description

Couverts ou découverts du jardin de l'édifice

Bosquet ; parterre de carrés ; plate-bande

Commentaire descriptif de l'édifice

Situé dans la partie sud du clos Saint-Charles, le cimetière des religieuses forme un bosquet rectangulaire divisé en deux carrés de tombes séparés par une croix de cimetière et 7 stèles en grès ornées de scènes représentant les sept douleurs de Marie. Il est clos de haies vertes et d'arbres d'essences différentes. Son accès principal se fait au nord par une allée centrale perpendiculaire bordée de cyprès depuis le chevet de la chapelle. Les rangées de tombes sont généralement doubles. Allée régulière, allée double, allée découverte, haie verte.

Protection et label

Observations concernant la protection de l'édifice

Cimetière provincial de la Congrégation des soeurs de la Charité de Strasbourg, dans un bosquet séparé du parc.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2007

Date de rédaction de la notice

2007

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Paillard Elisabeth, Haegel Olivier

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel
Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31