Eglise paroissiale Saint-Gilles

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Genre du destinataire

De catholiques

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Gilles

Titre courant

Eglise paroissiale Saint-Gilles

Localisation

Localisation

Alsace ; Bas-Rhin (67) ; Saint-Pierre-Bois

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Villé

Lieu-dit

Kirchberg

Références cadastrales

1994 04

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Cimetière

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 18e siècle, 1er quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1788, 1811

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Fangé Louis A. (commanditaire), Choiseul-Meuse, comte de (commanditaire)

Description historique

L'histoire religieuse de Saint-Pierre-Bois est très imparfaitement connue. Il semble qu'il ait existé depuis le haut Moyen Age un lieu de culte à cet emplacement tout d'abord dédié à saint Hydulph. Par la suite, il aurait été l'église-mère des villages voisins. Un pèlerinage y est mentionné depuis 1280 (Annales colmariennes) , il semblerait qu'il connut une nouvelle vigueur à partir de la seconde moitié du 18e siècle. L'ancienne église a été détruite en 1787, la nef fut édifiée l'année suivante (date portée sur la chaîne d'angle nord-est de la nef). Une querelle entre le curé Louis A. Fangé (curé de 1779 à 1792) et le décimateur, le comte de Choiseul-Meuse (propriétaire de la seigneurie de Villé) puis la Révolution empêchèrent l'achèvement des travaux. C'est seulement entre 1811 et 1812 (date portée sur la chaîne d'angle sud-est de la nef) que le choeur, la sacristie et le clocher furent achevés. D'après des travaux historiques, l'architecte d'arrondissement Antoine Ringeisen (1811-1889) y fit des réparations en 1854. Elle a fait l'objet d'une importante campagne de réfection en 1912 et en 1974.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, moellon, enduit

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église, orientée, est construite au sommet du Kirchberg. Elle est entièrement bâtie en moellons de grès, à l'exception du mur pignon de la nef et du dernier niveau du clocher qui sont en moyen appareil. De plan allongé, elle se compose d'une nef plafonnée à trois travées de fenêtres, d'un choeur plafonné à une travée de fenêtres et une abside intérieure semi-circulaire, et d'un clocher. Une sacristie est accolée dans l'angle sud-est de la nef et du choeur. Nef et choeur sont couverts de longs pans en tuiles plates. Le clocher a trois niveaux, les deux premiers sont de plan carré, et le dernier est de plan octogonal. Il est couvert d'une flèche à égouts retroussés en ardoises.

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1992/04/13 : inscrit MH

Référence aux objets conservés

IM67013529, IM67013510, IM67013513, IM67013520, IM67013531, IM67013509, IM67013519, IM67013526, IM67013521, IM67013533, IM67013515, IM67013525, IM67013514, IM67013517, IM67013527, IM67013523, IM67013524, IM67013518, IM67013511, IM67013512, IM67013528, IM67013530, IM67013522, IM67013532, IM67013508, IM67013516

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Haegel Olivier, Wehr Marie-Hélène

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31