Villa Marquiz Baïta

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Appelation d'usage

Maison Marquisbaita ; Villa Marquiz Baïta

Titre courant

Villa Marquiz Baïta

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Pyrénées-Atlantiques (64) ; Urrugne ; 13 rue de Kafartenia

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Urrugne (commune)

Canton

Hendaye

Adresse de l'édifice

Kafartenea (rue de) 13

Références cadastrales

1831 E1 23, 2008 AZ 117

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Jardin, piscine

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 17e siècle, 4e quart 18e siècle, 2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1938

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

D'après Jean Fourcade, historien local, la maison est associée à l'une des pierres tombales constituant le pavement de l'église, remplacé au 19e siècle par de nouvelles dalles et donc aujourd'hui disparu. Ayant eu accès à un plan du pavement ancien (introuvable à ce jour) , il relève la date de 1671 pour le décès d'un des propriétaires de la maison. Le nom de cette maison apparait encore en 1676 dans les registres de l'Etat civil (A.D. 64 série 4E 545) et en 1779 dans les Comptes des Maires-abbés (en dépôt à la mairie). Le caractère néo-labourdin de la façade sud de la villa permet de supposer un important remaniement au 2e quart du 20e siècle. En effet, selon le propriétaire de la maison, ce remaniement a été réalisé par son grand-père en 1938. Sur la façade nord (originellement la principale car elle fait face à la route) , le mur en pans de bois a été réédifié en maçonnerie, les parties saillantes des murs extérieurs ont été toutefois conservées et de nouvelles baies ont été percées.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Béton, ciment, enduit, pan de bois

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Typologie de plan

Plan carré régulier

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur : escalier droit

Commentaire descriptif de l'édifice

Situé dans le quartier (hameau) de Kéchiloa-Choucoutoun, sur une parcelle moyenne et régulière, l'édifice est construit selon un plan carré régulier. La maison est du type bloc en hauteur. De style néo-labourdin, la façade nord présente un aspect dissymétrique en raison de la toiture désaxée et révèle un décor en pan de bois aux étages. L'élévation est ordonnancée et composée d'un étage de soubassement, d'un rez-de-chaussée, d'un étage carré et d'un étage de comble. Un escalier droit permet l'accès depuis l'étage de soubassement au rez-de-chaussée, où trois ouvertures sont symétriquement disposées : la porte d'entrée en plein cintre et deux larges baies en anse de panier, de part et d'autre. La même symétrie est respectée à l'étage carré qui comprend trois portes-fenêtres identiques donnant sur un balcon de la largeur du mur. La façade nord est également constituée d'une élévation ordonnancée composée d'un rez-de-chaussée, d'un étage carré et d'un étage de comble. Elle présente des baies surmontées d'un larmier et les parties saillantes des murs extérieurs qui comprennent des têtes de mur en pierre de taille comportant un ressaut, formé de corbeaux moulurés en quart-de-rond, et destinés à soutenir l'encorbellement originel de la façade. Couvert par des tuiles creuses, le toit à longs pans couvre en auvent avancé les deux murs pignons des façades.

Commentaires d'usage régional

Plan massé

État de conservation (normalisé)

Remanié

Protection

Observations concernant la protection de l'édifice

L'édifice s'intègre harmonieusement dans l'ensemble architectural de la commune.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1993 ; 2008

Date de rédaction de la notice

2009

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Harté-Lasserre Pierre-Jean, Gauthier Marina

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37