Villa Urrun

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Maison de villégiature

Appelation d'usage

Villa Urrun

Titre courant

Villa Urrun

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Pyrénées-Atlantiques (64) ; Urrugne ; 101 chemin de Bettiribaita

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Urrugne (commune)

Canton

Hendaye

Adresse de l'édifice

Bettiribaita (chemin de) 101

Références cadastrales

2008 BB 105

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Parc

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 20e siècle

Auteur de l'édifice

Estevez (architecte)

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Puiforcat Jean Elisée (commanditaire)

Description historique

Le caractère Art Déco de la villa permet de supposer son édification au 2e quart du 20e siècle. La maison a été commanditée par le sculpteur Jean Elisée Puiforcat (1897-1945) , auteur des bas-reliefs du fronton du bourg, et construite, selon certaines sources, par son beau-frère Estevez, architecte.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Béton, ciment, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, rez-de-chaussée, 1 étage carré

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à un pan, terrasse

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur

Commentaire descriptif de l'édifice

Situé dans le quartier de Kéchiloa-Choucoutoun, dans une parcelle de surface vaste et irrégulière, l'édifice est érigé selon le style Art Déco, dans sa plus pure définition : les formes géométriques sont dépouillées à l'extrême et seule la ligne droite est exploitée, aussi bien en élévation que sur plan. Ce dernier est composé de rectangles et de carrés à la fois superposés et décalés. L'élévation consiste en un assemblage de blocs réguliers disposés sur différentes hauteurs tout en respectant une stricte symétrie. Dans son ensemble, elle est constituée d'un étage de soubassement, d'un rez-de-chaussée et d'un étage carré. La façade nord-ouest offre un escalier centré à 2 rampes latérales permettant l'accès au rez-de-chaussée depuis l'étage de soubassement. Trois larges fenêtres disposées horizontalement animent l'avant-corps. Deux autres de même facture éclairent les petits corps latéraux en retrait, le tout couvert en partie par un toit en terrasse, en partie par un pan recouvert de tuiles creuses. Les parties supérieures des deux plus grands corps situés sur la façade postérieure sont visibles et percées de quelques ouvertures. Cette façade postérieure située au sud-est présente une même volonté de symétrie et révèle donc ces deux grands corps érigés sur plan carré, dont l'élévation est constituée d'un rez-de-chaussée et d'un étage carré, couverts tous deux par des toits en terrasse. Une belle baie vitrée étroite, rectangulaire et perçant toute la hauteur du mur demeure sur le corps de gauche. La partie centrale de cette façade est érigée en retrait créant une patio ouvert et ne comporte q'un rez-de-chaussée, percé par une belle et large ouverture rectangulaire dans le sens horizontal et par deux petites fenêtres de part et d'autre. Enfin, le mur ouest découvre, comme une coupe transversale, les différentes élévations de l'édifice, ainsi qu'une remarquable baie vitrée perçant le mur du grand corps carré de toute sa largeur et hauteur. Les jeux des lignes horizontales et la présence majoritaire de lignes verticales créent une animation ascendante d'une grande modernité, puis la présence des baies vitrées contrecarrent les murs de bêton et parviennent à un équilibre d'une grande harmonie.

Commentaires d'usage régional

Plan massé

État de conservation (normalisé)

Bon état

Protection et label

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Demeure

Observations concernant la protection de l'édifice

La villa Urrun, bel exemple d'architecture Art-Déco, mérite un grand intérêt.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1993 ; 2008

Date de rédaction de la notice

2009

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Harté-Lasserre Pierre-Jean, Gauthier Marina

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37