Villa Sol Enea

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Maison de villégiature

Appelation d'usage

Villa Sol Enea

Titre courant

Villa Sol Enea

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Pyrénées-Atlantiques (64) ; Urrugne ; 653 route de Socoa

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Urrugne (commune)

Canton

Hendaye

Adresse de l'édifice

Socoa (route de) 653

Références cadastrales

2008 AX 14

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Jardin, piscine

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 20e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Le caractère néo-régional, voire néo-labourdin et quelques éléments Art Déco de la villa permettent de supposer son édification au 2e quart du 20e siècle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Béton, ciment, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Typologie de plan

Plan rectangulaire régulier

Description de l'élévation intérieure

Rez-de-chaussée, 2 étages carrés, étage de comble

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert

Commentaire descriptif de l'édifice

Situé près du bourg, sur une parcelle vaste et irrégulière, l'édifice est construit selon un plan rectangulaire régulier. De style néo-labourdin, la façade se présente sous l'aspect de trois corps distincts : celui du centre érigé selon le type de la maison bloc en hauteur traditionnelle du Labourd, en façade sous pignon, et les deux autres, identiques, situés de part et d'autre, de forme rectangulaire et en façade sous un mur gouttereau. Le corps central révèle un aspect symétrique ainsi que deux murs extérieurs à demi saillants, présentant des têtes de mur comportant un ressaut formé de corbeaux moulurés en quart-de-rond. L'élévation est ordonnancée et composée d'un rez-de-chaussée, d'un étage carré et d'un étage de comble. Le rez-de-chaussée comporte une porte en plein cintre ainsi que deux larges fenêtres, l'une rectangulaire et horizontale et l'autre en anse de panier (propre à l'esthétique Art Déco). Le premier étage est percé de deux portes-fenêtres et de deux fenêtres donnant sur une balcon faisant toute la largeur du mur et le deuxième présente une large terrasse à ras du mur, surmontée par une poutre en bois et donnant accès à deux autres portes-fenêtres. De part et d'autre de la terrasse, deux baies sont ornées de jalousies ouvragées et quatre petites ouvertures triangulaires ont été percées dans la partie supérieure du pignon, au niveau du comble. Couvert par des tuiles creuses, le toit à longs pans couvre en auvent avancé le mur pignon de la façade. Les deux corps latéraux comportent une même élévation, un rez-de-chaussée, un étage carré et un étage de comble, et sont couverts par des toits à longs pans. Au rez-de-chaussée les ouvertures sont tantôt larges en anse de panier ou rectangulaires horizontales, tantôt plus réduites et recouvertes de jalousies, tandis qu'à l'étage, elles sont toutes de même forme rectangulaire de surface moyenne et dépourvues d'ornements.

Commentaires d'usage régional

Plan massé

État de conservation (normalisé)

Bon état

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1993 ; 2008

Date de rédaction de la notice

2009

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Harté-Lasserre Pierre-Jean, Gauthier Marina

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37