maison forte appelée Jauregia, actuellement ferme

Désignation

Dénomination

maison forte

Appellation et titre

Maison Jauregia

Destinations successives et actuelle

ferme

Titre courant

maison forte appelée Jauregia, actuellement ferme

Localisation

Localisation

Aquitaine 64 Hosta

Aire d'étude

Iholdy

Canton

Iholdy

Référence cadastrale

1832 D1 104, 1990 D1 142

Milieu d'implantation

en village

Parties non étud

étable, bergerie, hangar agricole

Historique

Datation des campagnes principales de construction

Fin du Moyen Age, 2e quart 18e siècle

Datation des campagnes secondaires de construction

19e siècle, 20e siècle

Datation en années

1306, 1744

Justification de la datation

daté par source, porte la date

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

L'existence d'une maison forte à Hosta remonte à la fin du Moyen Âge. En effet, les listes des feux du royaume de Navarre mentionnent en 1306, 1365 et 1412 "la sale dozte". Les seigneurs d'Hozta avaient entrée aux Etats de Navarre. Un seigneur de Hozta aurait accompagné le roi de Navarre Charles II dans sa campagne au Portugal (cf. Ch. Normand) Si Jauregia conserve des vestiges pouvant dater de cette époque (élévation postérieure notamment) , l'édifice actuel semble avoir été fortement repris dans le 2e quart du 18e siècle, comme l'atteste la date 1744 accompagnée de l'inscription "STRUCTA IGNACH DE HOSTA" (décor : 3 rosaces) , sur le linteau de la porte de la partie droite de l'édifice, probablement agrandi alors de ce côté. La maison forte est transformée en ferme et remaniée au cours des 19e et 20e siècles.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

calcaire, grès, appareil mixte, moyen appareil, grand appareil, enduit partiel

Matériau de la couverture

tuile creuse, tôle ondulée

Vaisseau et étage

1 étage carré

Parti d’élévation extérieure

élévation ordonnancée

Type de la couverture

toit à longs pans, pignon couvert, croupe, appentis

Commentaire description

La maison forte présente un plan rectangulaire et est couverte d'un toit à croupe, de tuiles creuses. On voit nettement le moyen appareil ou grand appareil très régulier des murs de grès associé à du calcaire, plus particulièrement en élévation postérieure, où 2 fenêtres conservent leur appui mouluré. Les murs ont une épaisseur moyenne de 1 mètre. Jauregia possède un étage carré et une élévation antérieure ordonnancée à trois travées celle-ci est percée de fenêtres rectangulaires à encadrement de grès, dont la plupart datent des remaniements du 19e siècle. 3 oculi se trouvent sous le comble. Le rez-de-chaussée est divisé en trois parties comprenant l'ezkaratz au centre et les chambre et cuisine de part et d'autre de cet espace. Un appentis couvert de tôle ondulée court le long de l'élévation postérieure. La partie droite de l'édifice, datée 1744, porte une épaisse couche d'enduit. Elle est couverte d'un toit à longs pans et pignon transversal, et semble correspondre à un agrandissement de la maison forte. Hormis la porte d'entrée rectangulaire en grès, les ouvertures ont été reprises au 20e siècle en ciment. Seule une fenêtre en élévation postérieure a conservé son encadrement de grès.

Typologie

maison forte tripartite

Etat de conservation

restauré

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

2000

Crédits

© Inventaire général, © Conseil général des Pyrénées-Atlantiques

Date de rédaction de la notice

2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Labat Nelly, Iñarra Emmanuel

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Dossier

dossier individuel

Dossier adresse

Conseil régional d'Aquitaine - Service chargé de l'inventaire 54, rue Magendie 33077 Bordeaux Cedex - 05.57.95.02.02