maison Ametzaga

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Appelation d'usage

Maison Ametzaga

Titre courant

Maison Ametzaga

Localisation

Localisation

Aquitaine 64 Saint-Just-Ibarre

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Iholdy

Canton

Iholdy

Lieu-dit

Ametzague

Références cadastrales

1832 G1 24, 1988 GU 190

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Hangar agricole

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 17e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

19e siècle, 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1657

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

La maison noble Ametzaga est citée dans la liste des feux du royaume de Navarre en 1350 ("ametçaga") et en 1412 ("la sal damezçague"). L'édifice actuel porte l'inscription "IHS L'AN 1657" et un décor de croix sur le linteau de la porte charretière en élévation antérieure est. La construction semble dater de cette époque, comme l'attestent la cheminée à corbeaux en quart-de-rond chanfreinés et les fenêtres à meneau et appui moulurés. Elle a été cependant fortement remaniée au cours des siècles et semble avoir subi deux rehaussements, dont l'un au 19e siècle. Au 20e siècle, elle est à nouveau reprise : en élévation latérale sud, l'appentis de tuiles creuses ruiné qui s'appuyait sur le mur gouttereau est ainsi détruit. L'édifice est actuellement en cours de restauration. Une large baie vitrée a ainsi été installée sur l'élévation latérale sud, couvrant le rez-de-chaussée et le 1er étage.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, grès, appareil mixte, moellon, moyen appareil, enduit partiel

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert, appentis

Commentaire descriptif de l'édifice

L'édifice possède un plan biparti relativement simple, avec un étage carré. Ses murs sont construits en appareil mixte de calcaire et de grès, sous la forme de moellons ou de pierres de taille. Seule l'élévation antérieure est est couverte d'un enduit partiellement disparu. Les murs gouttereaux, en saillie, sont ornés de corbeaux à copeaux. La maison est couverte d'un toit à longs pans et pignon couvert, en tuiles creuses. L'élévation antérieure porte en rez-de-chaussée deux fenêtres à meneau chanfreiné et appui mouluré. Les ouvertures de l'étage ont été reprises au 20e siècle (encadrement en ciment). Des traces d'arrachement et d'anciens trous de boulins signalent les possibles rehaussements. Des latrines sont situées en élévation postérieure, dans un petit massif de plan rectangulaire en encorbellement. À l'intérieur, on remarque une cheminée à corbeaux en quart-de-rond chanfreinés. L'édifice comporte deux cuisines, l'une en rez-de-chaussée et la seconde à l'étage. Ce dernier est construit sur une ossature de bois sont les poutres sont ornées d'encoches et de moulures.

Commentaires d'usage régional

Maison bipartite,ezkaratz au centre,étable à l'arrière,fenil sous le comble

État de conservation (normalisé)

Restauré

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Labat Nelly, Iñarra Emmanuel

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional d'Aquitaine - Service chargé de l'inventaire 54, rue Magendie 33077 Bordeaux Cedex - 05.57.95.02.02