ferme Bidegainea

Désignation

Dénomination

ferme

Appellation et titre

Ferme Bidegainea

Titre courant

ferme Bidegainea

Localisation

Localisation

Aquitaine 64 Irissarry

Aire d'étude

Iholdy

Canton

Iholdy

Lieu-dit

Bidegainea

Référence cadastrale

1832 D1 54, 59, 1987 D1 11, 12

Milieu d'implantation

isolé

Parties non étud

four à pain

Historique

Datation des campagnes principales de construction

2e moitié 16e siècle, 1ère moitié 17e siècle

Datation des campagnes secondaires de construction

2e quart 18e siècle, 19e siècle, 20e siècle

Datation en années

1743

Justification de la datation

porte la date

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

La ferme remonte sûrement à la deuxième moitié du 16e siècle ou à la première moitié du 17e siècle (ossature de bois dans l'ezkaratz). D'après l'étude de Duvert et Bachoc, elle était bipartite à l'origine. La construction a probablement été remaniée dans la première moitié du 18e siècle, comme l'indique la date 1743 située sur le linteau de la fenêtre à meneau à encadrement de calcaire en élévation est. Cette date est accompagnée d'une inscription : "PEDRO DE MARTINTORENA ETA IOANNA DE BIDAINIA". Le décor de l'inscription est constitué d'une croix, de 4 rosaces et de fougères. L'appui de cette fenêtre à meneau est mouluré. La maison a donc probablement été agrandie dans sa partie droite à cette date. La façade est comprend aussi deux larges fenêtres à meneau à encadrement de bois. Sur la clé de la porte charretière, une tête sculptée possède une perruque à la mode au 18e siècle. Certaines ouvertures ont été reprises au 19e siècle. Une petite pièce récente en ciment est accolée à l'élévation latérale gauche. Deux familles sont propriétaires chacune d'une moitié de la maison ; cette division est notée depuis la première moitié du 19e siècle.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

calcaire, moellon, pan de bois, enduit

Matériau de la couverture

tuile creuse

Vaisseau et étage

étage en surcroît, comble à surcroît

Parti d’élévation extérieure

élévation ordonnancée

Type de la couverture

toit à longs pans, pignon couvert, demi-croupe, appentis

Emplacement, forme et structure de l’escalier

escalier dans-oeuvre : en charpente

Commentaire description

La ferme tripartite est surmontée d'un toit à longs pans, pignon couvert et demi-croupe (dite "queue de milan") à l'arrière, en tuiles creuses. Le mur gouttereau gauche est en saillie. En élévation antérieure est, la partie supérieure des murs est à pan de bois et le remplissage, sous la couche d'enduit, en moellons de calcaire. Ce pan de bois est visible dans les parties gauche et centrale. La porte charretière est en plein cintre et à encadrement chanfreiné avec congé triangulaire. À l'étage en surcroît, une chambre occupait la pièce située au-dessus de la cuisine, à gauche de la façade. Au-dessus de l'ezkaratz, au plafond plus élevé, une salle était consacrée au fenil. Six boulins triangulaires sont percés sous le pignon couvert. Le four à pain latéral est abrité sous un appentis. L'arrière de la maison est occupé sur deux travées par une étable et une bergerie. L'ossature en poteaux de bois est visible dans les murs de l'ezkaratz et de la première étable.

Typologie

maison tripartite,ezkaratz au centre,étable à l'arrière,fenil sous le comble

Etat de conservation

restauré, désaffecté

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

2000

Crédits

© Inventaire général, © Conseil général des Pyrénées-Atlantiques

Date de rédaction de la notice

2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Pécheux Barbara, Iñarra Emmanuel

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Dossier

dossier individuel

Dossier adresse

Conseil régional d'Aquitaine - Service chargé de l'inventaire 54, rue Magendie 33077 Bordeaux Cedex - 05.57.95.02.02