Maison dite Villa des Gladets

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Appelation d'usage

Villa des Gladets

Titre courant

Maison dite Villa des Gladets

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Puy-de-Dôme (63) ; Mont-Dore ; 19 rue du Capitaine-Chazotte

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rochefort-Montagne

Adresse de l'édifice

Capitaine-Chazotte (rue du) 19

Références cadastrales

1963 AC 508

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1902

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

Jarrier Louis (architecte)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribué par source

Description historique

Maison dite Villa des Gladets, construite par l'architecte clermontois Louis Jarrier pour monsieur Poupon. Le chantier, commencé en 1902, s'est poursuivi et terminé en 1903.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Andésite, moellon sans chaîne en pierre de taille, pierre de taille, brique, acier

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage en surcroît

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans brisés, croupe brisée, toit à un pan, toit en pavillon

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Maison édifiée sur une parcelle de forme triangulaire. Les volumes, toitures, formes de baies et décors sont inspirés par l'Art Nouveau. Les murs et les chaînes d'angles sont en moellons d'andésite disposés en "opus incertum". Les encadrements de baies sont de plusieurs types : pierre de taille d'andésite seule ou associée à de la brique, moellons d'andésite associés à de la brique ou à des linteaux en poutrelles d'acier. La cage d'escalier, éclairée sur l'élévation principale, est soulignée par une toiture en pavillon, dont les avant-toits sont soutenus par des aisseliers. Le sous-sol, semi-enterré, s'ouvre à l'extérieur par des soupiraux. Des lucarnes sont ouvertes en toiture pour l'éclairage de l'étage en surcroît.

Technique du décor des immeubles par nature

Céramique

Indexation iconographique normalisée

Ornement à forme végétale ; fleur

Description de l'iconographie

La baie en arc outrepassé de l'étage en surcroît, sur l'élévation principale, est ornée de panneaux de céramique aux tons pastel, représentant des entrelacs de tiges de fleurs.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1997

Date de rédaction de la notice

2001

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Ceroni Brigitte

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88