halle

Désignation

Dénomination

halle

Titre courant

halle

Localisation

Localisation

Auvergne 63 Bourboule (La)

Aire d'étude

Rochefort-Montagne

Adresse

Alsace-Lorraine (avenue d')

Référence cadastrale

1966 AE 58

Milieu d'implantation

en ville

Historique

Datation des campagnes principales de construction

4e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle

Datation des campagnes secondaires de construction

4e quart 20e siècle

Datation en années

1890, 1921

Justification de la datation

daté par travaux historiques, daté par source

Justification de l'attribution

attribué par travaux historiques, attribué par source

Commentaire historique

Un projet de marché couvert est établi en 1888 par l'architecte local Jean-Baptiste Sève : cette halle doit s'établir rive droite vers les Grands Thermes et à proximité de l'église. Il s'agit d'un bâtiment à structure métallique (fer et fonte) qui, construit par l'entreprise bourboulienne Caillat, est achevé en janvier 1890. La halle actuelle, implantée rive gauche avenue d'Alsace-Lorraine, est vraisemblablement le marché conçu par Sève, démonté et reconstruit à ce nouvel emplacement en 1921. Il semble en effet que lors du projet de transfert et d'agrandissement du marché vers 1920, l'architecte clermontois Louis Jarrier propose le remploi de la structure, qu'il réaménage et à laquelle il projette d'ajouter des pavillons et des sous-sols. Ces travaux ne seront pas tous réalisés. Vers 1994, une nouvelle campagne de travaux donne au marché couvert son aspect actuel : les structures métalliques ont été conservées et laissées apparentes ; les transformations ont surtout porté sur la réfection des toitures et l'aménagement des accès, en particulier de l'entrée principale.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

métal, fonte, verre, enduit, brique

Matériau de la couverture

ardoise

Vaisseau et étage

étage de soubassement, en rez-de-chaussée surélevé

Type et nature du couvrement

charpente métallique apparente

Type de la couverture

toit à longs pans, pignon couvert, appentis, toit à deux pans

Emplacement, forme et structure de l’escalier

escalier de distribution extérieur : escalier symétrique, en maçonnerie

Commentaire description

Halle à structure métallique apparente sur colonnettes en fonte. Elle est en rez-de-chaussée surélevé, remontée sur un étage de soubassement en maçonnerie enduite (matériau non visible) et brique. La majeure partie des élévations est vitrée. Le principal accès au marché se fait côté nord par un large escalier symétrique (à marches perpendiculaires disposées en pointe) , construit en pierre (andésite ou trachy-andésite). La toiture se compose d'un toit à longs pans et pignons couverts pour la partie centrale de la halle, plus élevée. Les "bas-côtés" entourant cette partie centrale sur trois côtés (nord, ouest et sud) sont couverts d'appentis, interrompus par de petits pignons couverts de toits à deux pans au-dessus des entrées. L'ensemble des toitures est couvert en ardoise.

Technique du décor des immeubles par nature

fonderie

Représentation

ordre corinthien

Précision sur la représentation

Les colonnettes en fonte supportant la structure métallique sont couronnées de petits chapiteaux corinthiens.

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété de la commune

Références documentaires

Date d'enquête

1999

Crédits

© Région Auvergne - Inventaire général du patrimoine culturel

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Ceroni Brigitte

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Dossier

dossier individuel

Dossier adresse

Conseil régional d'Auvergne - Service régional de l'Inventaire 13-15, avenue de Fontmaure - BP 60 - 63402 Chamalières - 04.73.31.85.29