Hôtel-restaurant Balroy's Hôtel

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel de voyageurs

Appelation d'usage

Hôtel-restaurant Balroy's Hôtel

Titre courant

Hôtel-restaurant Balroy's Hôtel

Localisation

Localisation

Auvergne 63 Bourboule (La)

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rochefort-Montagne

Adresse de l'édifice

Georges-Clemenceau (boulevard) 141

Références cadastrales

1966 AH 187

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

Limite 19e siècle 20e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Hôtel de voyageurs, actuellement hôtel-restaurant dit Balroy's Hôtel, mais autrefois appelé hôtel de La Bourboule. Il a été construit vraisemblablement au cours du dernier quart du 19e siècle. Son élévation principale sud, côté boulevard, a certainement été refaite ultérieurement, à une date indéterminée, à la limite des 19e et 20e siècles.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Tuf (?), moellon, pierre de taille, ciment (?), enduit, enduit d'imitation

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 4 étages carrés, étage de comble

Typologie de couverture

Toit à longs pans brisés

Commentaire descriptif de l'édifice

Edifice comprenant un sous-sol, avec 4 étages carrés et un étage de comble. Le rez-de-chaussée est percé de grandes baies pour le restaurant. Le reste des étages est à 5 travées de fenêtres. La toiture, couverte en ardoise, est à longs pans brisés et pignons couverts. Le bord du toit présente, sur l'élévation principale et au-dessus de la travée centrale, une légère brisure épousant la forme du fronton triangulaire qui couronne la fenêtre médiane du dernier étage. L'étage de comble est éclairé par des oeils-de-boeuf. Le matériau de gros-oeuvre, enduit, n'est pas visible, mais il s'agit probablement de moellons de tuf (dit pierre de La Bugette) ; les encadrements, bandeaux et chaînes d'angles pourraient être également dans ce matériau, mais il semble que la façade ait été rhabillée avec des encadrements en ciment moulé et peint (pleins de travées, dessous d'appuis, frontons des fenêtres du 4e étage, ...). Les élévations du rez-de-chaussée et du 4e étage, côté rue, au sud, portent un enduit imitant les bossages de pierre de taille. Deux des baies du 2e étage ouvrent sur des balcons ; les baies du dernier étage ouvrent toutes sur un unique balcon traversant l'ensemble de la façade.

Technique du décor des immeubles par nature

Maçonnerie

Indexation iconographique normalisée

Fronton ; ornement à forme architecturale

Description littéraire de l'iconographie

Les encadrements d'ouvertures, et en particulier les dessus de fenêtres, au 4e étage, portent un décor de ciment (?) tels que frontons, tables, etc.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Ceroni Brigitte

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional d'Auvergne - Service régional de l'Inventaire 13-15, avenue de Fontmaure - BP 60 - 63402 Chamalières - 04.73.31.85.29