maison dite Villa Le Lierre

Désignation

Dénomination

maison

Appellation et titre

Villa Le Lierre

Titre courant

maison dite Villa Le Lierre

Localisation

Localisation

Auvergne 63 Bourboule (La)

Aire d'étude

Rochefort-Montagne

Adresse

Canada (rue du) 22

Référence cadastrale

1966 AH 181

Milieu d'implantation

en ville

Parties non étud

jardin, cabane

Historique

Datation des campagnes principales de construction

limite 19e siècle 20e siècle

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

Maison dite Villa Le Lierre, construite à la limite des 19e et 20e siècles, entre 1880 et 1909.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

trachyte, andésite, moellon, pierre de taille

Matériau de la couverture

ardoise

Vaisseau et étage

sous-sol, 2 étages carrés, étage de comble

Parti d’élévation extérieure

élévation à travées

Type de la couverture

toit à longs pans, pignon couvert

Emplacement, forme et structure de l’escalier

escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie

Commentaire description

Maison construite en bordure de rue au sud, mitoyenne à l'ouest, mais ouvrant, sur le côté est et à l'arrière, sur un jardin, au fond duquel est construite depuis l'origine de la maison, une cabane. La maison comporte, sans doute sur un sous-sol, un rez-de-chaussée (fonctionnant un peu comme un étage de soubassement) , deux étages carrés et un étage de comble. L'entrée se fait par le premier étage, accessible par un escalier extérieur droit en maçonnerie, donnant sur un palier couvert à la manière d'un "aître" rural. Outre le décrochement en avant d'une partie de la façade dû à cet "aître", le 2e étage est en léger encorbellement sur la façade principale sud (mais il est peu visible, le mur étant entièrement couvert de végétation, ainsi qu'une grande partie des élévations). L'étage de comble est éclairé sur le mur-pignon est par de petites fenêtres en arc plein-cintre, et côté sud par une lucarne, peut-être percée ultérieurement. Les murs sont en moellons apparents d'andésite (ou de trachy-andésite) , avec des encadrements et chaînes d'angles en pierre de taille du même matériau. L'angle sud-est de la maison est coupé jusqu'au 1er étage et réalisé en pierre de taille également. La toiture, couverte en ardoise, est à longs pans et pignons couverts. L'avant-toit en mur-gouttereau sud repose sur des aisseliers en bois.

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

1999

Crédits

© Région Auvergne - Inventaire général du patrimoine culturel

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Ceroni Brigitte

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Dossier

dossier individuel

Dossier adresse

Conseil régional d'Auvergne - Service régional de l'Inventaire 13-15, avenue de Fontmaure - BP 60 - 63402 Chamalières - 04.73.31.85.29