Maison dite Villa Perronin, actuellement centre de vacances La Roche des Fées

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Appelation d'usage

Villa Perronin ; La Roche des Fées

Destination actuelle de l'édifice

Colonie de vacances

Titre courant

Maison dite Villa Perronin, actuellement centre de vacances La Roche des Fées

Localisation

Localisation

Auvergne 63 Bourboule (La)

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rochefort-Montagne

Adresse de l'édifice

Saint-Sauves (route de) 110

Références cadastrales

1966 AC 171 (ouest)

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Parc

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 20e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

Milieu 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1933

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

Neyrial Paul (architecte)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribué par source

Description historique

Maison, dite villa Perronin, du nom de son maître d'ouvrage, construite par l'architecte Paul Neyrial, qui dessine un projet en janvier 1933. Elle est édifiée en contre-haut de la route de Saint-Sauves, et entourée d'un parc. Devenue à une date indéterminée (milieu du 20e siècle) un centre de vacances, dit La Roche des Fées, pour la Caisse d'Allocations Familiales de la Nièvre, elle a été agrandie par l'ajout de plusieurs autres bâtiments, accolés ou non.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, moellon, crépi moucheté, pierre (?), ciment (?), trachyte, andésite, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 1 étage carré, étage de comble

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour

Commentaire descriptif de l'édifice

Edifice plus ou moins inspiré d'un style néo-Renaissance, à travées, comportant deux corps de bâtiment disposés perpendiculairement l'un à l'autre. Le corps ouest forme une légère avancée, à l'avant et à l'arrière, par rapport à l'autre. Le gros-oeuvre est constitué de moellons de granite disposés en opus incertum, enduits sur certaines élévations de crépi moucheté. Le solin est en pierre de taille d'andésite (ou de trachy-andésite). Les encadrements d'ouvertures, meneaux, traverses, cordons, corniche et modillons, peuvent être en pierre de taille ou en ciment (?). Les toitures sont à longs pans et croupes, disposées perpendiculairement, comme les corps de bâtiment. Elles sont couvertes d'ardoise et percées de lucarnes éclairant l'étage de comble. L'escalier intérieur est tournant, à retours, avec jour.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Ceroni Brigitte

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional d'Auvergne - Service régional de l'Inventaire 13-15, avenue de Fontmaure - BP 60 - 63402 Chamalières - 04.73.31.85.29

1/4
villa Perronin, actuellement centre de vacances La Roche des Fées
villa Perronin, actuellement centre de vacances La Roche des Fées
© Région Auvergne - Inventaire général du Patrimoine culturel, ADAGP
Voir la notice image