Hôtel du Parc

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel de voyageurs

Appelation d'usage

Hôtel du Parc

Titre courant

Hôtel du Parc

Localisation

Localisation

Auvergne 63 Bourboule (La)

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rochefort-Montagne

Adresse de l'édifice

Maréchal-Fayolle (quai du)

Références cadastrales

1966 AD 338

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Petit parc

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle, limite 19e siècle 20e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

2e quart 20e siècle, 2e moitié 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1932

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Hôtel de voyageurs, dit hôtel du Parc, construit en deux étapes : la première partie de l'hôtel, au nord-est, aurait été bâtie vraisemblablement au cours du 4e quart du 19e siècle, avant 1878. La deuxième partie serait un agrandissement réalisé entre 1889 et 1909. Le projet d'installation d'un ascenseur est étudié par l'architecte Paul Neyrial en juin 1932. Enfin, un ajout, en rez-de-chaussée, a été accolé à l'élévation nord-est à une date indéterminée, au cours de la 2e moitié du 20e siècle, avant 1977.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Tuf, trachyte, andésite, moellon (?), pierre de taille, crépi moucheté

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 3 étages carrés, étage de comble

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans brisés, croupe brisée

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur : escalier en fer-à-cheval, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Hôtel à travées, ouvrant à l'arrière sur un petit parc arboré. Il est composé de deux bâtiments accolés, construits dans le même style, sur un sous-sol semi-enterré, avec un rez-de-chaussée surélevé (accessible en particulier par un petit escalier extérieur en fer à cheval, en andésite, ou en trachy-andésite) , trois étages carrés et un étage de comble, éclairé par des lucarnes. Le matériau de gros-oeuvre, enduit de crépi moucheté, n'est pas visible (moellons de tuf ?) ; les encadrements d'ouvertures, chaînes d'angles, bandeaux, corniche, consoles de balcons, sont en pierre de taille de tuf (dit pierre de La Bugette). Le toit à longs pans et croupes brisés, est couvert d'ardoise. Plusieurs fenêtres des 1er, 2e et 3e étages ouvrent sur des balcons (ceux du 1er étage étant sur consoles). L'escalier intérieur d'origine (partie nord-est) a vraisemblablement été refait.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Ceroni Brigitte

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional d'Auvergne - Service régional de l'Inventaire 13-15, avenue de Fontmaure - BP 60 - 63402 Chamalières - 04.73.31.85.29

hôtel du Parc
hôtel du Parc
© Région Auvergne - Inventaire général du Patrimoine culturel, ADAGP
Voir la notice image