Maison Le Petit Val

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Appelation d'usage

Le Petit Val

Destination actuelle de l'édifice

Entreprise de maçonnerie

Titre courant

Maison Le Petit Val

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Puy-de-Dôme (63) ; La Bourboule ; 8 quai Souchal

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rochefort-Montagne

Adresse de l'édifice

Souchal (quai) 8

Références cadastrales

1966 AD 385

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Remise

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1910

Commentaires concernant la datation

Daté par tradition orale

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par tradition orale

Description historique

Maison, dite Le Petit Val, construite en 1910 par l'entrepreneur de maçonnerie Louis Soulier, en bordure de la Dordogne, rive droite. La maison accueillait, outre la partie habitation, les bureaux de l'entreprise, très active jusqu'à la Première Guerre mondiale. Elle faisait alors travailler près de trois cents employés, et participa à la construction d'un grand nombre d'édifices de la station, hôtels et villas.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Trachyte, andésite, moellon, pierre de taille, essentage de ciment amiante

Matériaux de la couverture

Lave en couverture

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage en surcroît

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour, en maçonnerie, escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

Maison se composant d'un sous-sol, d'un rez-de-chaussée légèrement surélevé où étaient installés les bureaux de l'entreprise de Louis Soulier, d'un étage carré et d'un étage en surcroît, tous deux destinés à l'habitation. A l'origine, il existait une remise pour les voitures à cheval. La construction est en moellons équarris d'andésite (ou de trachy-andésite) , avec des chaînes d'angles et encadrements d'ouvertures en pierre de taille du même matériau. Le pignon couvert, côté ouest, est habillé d'un essentage en ciment amiante. La toiture, à longs pans, est couverte de lauzes. L'élévation principale, du côté du quai de la Dordogne, est partiellement à travées (3) , l'ouverture en rez-de-chaussée côté ouest étant en fait un porche permettant d'accéder à l'arrière du bâtiment. Cette façade comporte en outre un balcon (sur lequel ouvre la baie centrale du 1er étage) , reposant sur deux colonnes en andésite (ou en trachy-andésite) et abritant la porte d'entrée. L'étage en surcroît possède une lucarne à fenêtre pendante, ouvrant également sur un balcon, et de part et d'autre, deux oeils-de-boeuf. Deux petits panneaux décoratifs de céramique ont été placés en façade, de chaque côté de ce balcon. Les étages sont desservis par un escalier dans-oeuvre, en pierre et à retours sans jour jusqu'au 1er étage, puis en bois, à retours avec jour jusqu'à l'étage en surcroît.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Ceroni Brigitte

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88

1/3
maison Le Petit Val
maison Le Petit Val
© Région Auvergne - Inventaire général du Patrimoine culturel, ADAGP
Voir la notice image