Poste

Désignation

Dénomination de l'édifice

Bureau de poste

Titre courant

Poste

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Puy-de-Dôme (63) ; Mont-Dore ; 1 place Charles-de-Gaulle

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rochefort-Montagne

Adresse de l'édifice

Charles-de-Gaulle (place) 1

Références cadastrales

1963 AC 133

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Logement ; bureau d'entreprise

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 20e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

2e moitié 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1934

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

Papillard André (architecte)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

La poste du Mont-Dore, auparavant annexée à l'hôtel de ville, fait l'objet d'un nouveau projet en 1934. Celui-ci est confié à l'architecte régional des P.T.T. André Papillard. Le service emménage dans ses nouveaux locaux en 1937. Un appartement de fonction pour le receveur a été prévu au programme : il est installé au premier étage, au-dessus des bureaux, dans la partie centrale du bâtiment. La salle des guichets, réservée à l'accueil du public, a été entièrement rénovée dans la 2e moitié du 20e siècle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Béton armé ; andésite ; pierre de taille

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol ; rez-de-chaussée surélevé ; 1 étage carré ; comble à surcroît

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; croupe ; toit à deux pans ; pignon découvert

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

L'architecte a utilisé un programme-type et des plans-types. C'est donc dans le traitement des façades et dans le choix et la mise en oeuvre des matériaux qu'il a pu s'exprimer le plus librement. Il a opté pour le béton armé en structure et en façade, en s'inspirant des travaux d'Auguste Perret. Seules les toitures en ardoises, le solin et les baies du rez-de-chaussée habillés de pierre de taille d'andésite sont une concession au style "régionaliste". La composition est tripartite : un corps de bâtiment central à un étage carré et un comble à surcroît, est flanqué de deux corps plus bas (rez-de-chaussée et étage de comble). Le sous-sol reçoit les locaux techniques et vestiaires ; tout le rez-de-chaussée est consacré aux guichets pour l'accueil du public, aux bureaux et à la salle de tri. Le premier étage de la partie centrale est réservé au logement du receveur. Les combles latéraux sont percés chacun d'une lucarne cintrée, rampante sur le versant. La charpente en béton est hourdie de briques creuses. Les importantes toitures à longs pans et croupes sont assez pentues et présentent un égout retroussé. La travée centrale est marquée, à son sommet, par un petit pignon découvert, percé d'un oculus.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1997

Date de rédaction de la notice

2001

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Ceroni Brigitte

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88