ferme

Désignation

Dénomination

ferme

Destinations successives et actuelle

restaurant

Titre courant

ferme

Localisation

Localisation

Auvergne 63 Laqueuille

Aire d'étude

Rochefort-Montagne

Lieu-dit

Fondain

Référence cadastrale

1991 ZV 54, 55

Milieu d'implantation

isolé

Parties non étud

parc, grange, étable à vaches, fenil, remise, logement

Historique

Datation des campagnes principales de construction

2e moitié 19e siècle

Datation des campagnes secondaires de construction

2e moitié 20e siècle

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

La ferme de Fondain, aujourd'hui sur deux parcelles cadastrales distinctes (maison de maître et parc sur la parcelle ZV 55, dépendances agricoles et logement des fermiers sur la parcelle ZV 54) , était certainement à l'origine un domaine agricole. Sa date de construction pourrait se situer dans la 2e moitié du 19e siècle, après 1860 : c'est en effet à partir de la fin des années 1850 que la fabrication du fromage dit "Bleu de Laqueuille" va s'accompagner d'un développement économique propice à l'installation d'une propriété agricole, dans une région auparavant très pauvre. La toiture de la maison a été remaniée dans la 2e moitié du 20e siècle, par l'adjonction de grandes lucarnes dans le brisis, venant remplacer les vasistas qui éclairaient l'étage de comble. Actuellement, un restaurant est installé dans la maison de maître.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

basalte, moellon, enduit partiel, lave, pierre de taille, brique

Matériau de la couverture

ardoise, matériau synthétique en couverture

Vaisseau et étage

sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble

Parti d’élévation extérieure

élévation à travées

Type de la couverture

toit à longs pans brisés, croupe brisée

Emplacement, forme et structure de l’escalier

escalier de distribution extérieur : escalier symétrique, en maçonnerie

Commentaire description

Maison de maître à 5 travées, comportant un rez-de-chaussée surélevé (sur sous-sol semi-enterré ?) accessible par un escalier extérieur double en pierre, un étage-carré et un étage de comble. Les murs, partiellement enduits, sont vraisemblablement en moellons de basalte, avec encadrements d'ouvertures et bandeaux en pierre de taille d'andésite (ou de trachy-andésite). Les allèges de fenêtres sont en brique. La toiture, à longs pans et croupes brisés, était à l'origine couverte d'ardoise ; celle-ci a été remplacée par des bardeaux synthétiques. Des lucarnes ont été ajoutées à l'étage de comble. Le faîte du toit est souligné par deux grands épis de faîtage (paratonnerres). Les dépendances sont en partie remaniées.

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

2002

Crédits

© Région Auvergne - Inventaire général du patrimoine culturel

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Ceroni Brigitte

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Dossier

dossier individuel

Dossier adresse

Conseil régional d'Auvergne - Service régional de l'Inventaire 13-15, avenue de Fontmaure - BP 60 - 63402 Chamalières - 04.73.31.85.29