Ecole primaire, puis mairie-école

Désignation

Dénomination de l'édifice

École primaire

Genre du destinataire

De filles, de garçons

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

École double

Destination actuelle de l'édifice

Mairie ; école

Titre courant

Ecole primaire, puis mairie-école

Localisation

Localisation

Auvergne 63 Perpezat

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rochefort-Montagne

Références cadastrales

1984 YB 79, YB 80

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Cour, latrine

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

1er quart 20e siècle, 2e quart 20e siècle

Auteur de l'édifice

Gardin Antoine (architecte)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Un projet pour la construction d'une maison d'école double est confié en 1886 à l'architecte Antoine Gardin (un 1er projet, de l'architecte Loiselot, était resté sans suite en 1881). Il est approuvé en août 1887. En septembre 1887, le procès-verbal d'adjudication est signé avec l'entrepreneur Pierre Mourdon. Un avant-métré de travaux complémentaires (grenier, dépôt et mur de clôture) est établi en juillet 1888, et les travaux sont confiés à Pierre Mourdon (marché de gré à gré). La réception définitive des travaux a lieu en mai 1890. Des travaux de réfection sont effectués au cours de la 1ère moitié du 20e siècle : remplacement des fenêtres du rez-de-chaussée en 1921, réfection, en 1928/1929, des appartements particuliers de l'instituteur et réorganisation des salles de classe, afin d'installer des vestiaires et des lavabos (projet de l'architecte Marcel Manville). A la même période, un préau couvert à ossature en béton armé, et l'amenée d'eau et de distribution pour les salles de classe, sont également projetés par l'architecte Marcel Manville. En 1939, projet de restauration et d'aménagement de la cour avec réfection des murs de clôture, par André Dumontet. Actuellement, l'édifice est utilisé comme mairie-école.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Pierre, moellon, enduit, andésite, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

En rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert, toit à deux pans

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur, escalier symétrique, en maçonnerie, escalier dans-oeuvre, escalier tournant à retours avec jour, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Les murs sont en moellons de pierre avec enduit. Les encadrements d'ouvertures sont en pierre de taille d'andésite. La partie centrale de l'élévation principale est couverte d'un toit à deux pans formant un pignon central.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1997

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Ceroni Brigitte

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional d'Auvergne - Service régional de l'Inventaire 13-15, avenue de Fontmaure - BP 60 - 63402 Chamalières - 04.73.31.85.29

1/4
groupe scolaire actuellement marie-école
groupe scolaire actuellement marie-école
© Région Auvergne - Inventaire général du Patrimoine culturel, ADAGP
Voir la notice image