Logement patronal de la sucrerie de betteraves Labarre, puis de la sucrerie distillerie Poulin

Désignation

Dénomination de l'édifice

Logement patronal

Titre courant

Logement patronal de la sucrerie de betteraves Labarre, puis de la sucrerie distillerie Poulin

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Oise (60) ; Crisolles ; 5 rue de Guiscard

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Oise

Canton

Guiscard

Adresse de l'édifice

Guiscard (rue de) 5

Références cadastrales

1982 AB 257

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Atelier de réparation, séchoir à tabac, remise agricole, laiterie

Nom de l'édifice

Sucrerie de betteraves Labarre, puis sucrerie distillerie Poulin

Références de l'édifice de conservation

IA60001102

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1863, 1923

Commentaires concernant la datation

Daté par source, daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

Martin Roland (architecte)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribué par source

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Labarre (commanditaire)

Description historique

Demeure construite peu avant 1863 pour M. Labarre, qui établit à cette époque une fabrique de sucre dans sa ferme, dite de la Maison Neuve. Dès lors, elle devient la maison patronale de la sucrerie. Après la faillite de la sucrerie, devenue veuve d'Hersu au décès de M. Labarre, Albert Poulin achète l'ensemble en août 1888 et fait réaliser un certain nombre de transformations, tant dans son usine et son exploitation agricole, que dans sa demeure. Il fait notamment construire la conciergerie à l'entrée ainsi qu'un autre bâtiment à usage de fournil, étable et pressoir. Après la Première Guerre mondiale, ce dernier bâtiment est détruit et la demeure est endommagée à 4/10e pour la partie de droite et 10/10e pour la partie gauche, selon le rapport d'expertise de l'architecte parisien, Roland Martin. Celui-ci est chargé de la reconstruction des bâtiments, qu'il effectue quasiment à l'identique. Seules les ferronneries, les organes de distribution - escalier intérieur et perron - et les faîtages marquent la différence par rapport à l'état d'avant-guerre. Le fournil est également reconstruit et converti en laiterie et séchoir à tabac. Les travaux sont terminés en 1924.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, pierre de taille, moyen appareil, ciment, faux pan de bois

Matériaux de la couverture

Matériau synthétique en couverture, tuile plate

Description de l'élévation intérieure

En rez-de-chaussée, sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, comble à surcroît

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert, toit à longs pans brisés, croupe brisée, toit brisé en pavillon, terrasse

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier en équerre

Commentaire descriptif de l'édifice

La remise agricole et l'atelier de réparation sont en pierre calcaire de moyen appareil, couverte d'un toit à longs pans et croupe en matériaux synthétique. Les murs de la conciergerie sont en brique, le toit est à longs pans brisés et croupe brisée, en matériaux synthétiques. La laiterie en brique comporte un comble à surcroît, occupé par un séchoir à tabac et enduit de ciment faux pan de bois. La couverture est en tuile plate. La demeure comprend un sous-sol, un rez-de-chaussée surélevé, surmonté d'un étage et d'un comble à surcroît. Son élévation est ordonnancée. L'ensemble est construit en brique, à l'exception de la partie en pierre, ajoutée sur la façade postérieure et couverte en terrasse. La couverture en tuile plate est à longs pans brisés, avec croupe brisée et pavillon brisé.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Fournier Bertrand

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Sous-dossier

Accès Mémoire

Arrdt_compiegne

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel 21 mail Albert-Ier 80000 Amiens