Ferme Denis

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ferme

Appelation d'usage

Ferme Denis

Titre courant

Ferme Denis

Localisation

Localisation

Nord-Pas-de-Calais 59 Salesches

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Parc Naturel Régional de l'Avesnois

Canton

Le Quesnoy est

Adresse de l'édifice

Grand Rue () 40

Références cadastrales

1804 AB 102, 103, 1931 A 218, 219, 2009 ZA 24, 44

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Grange, écurie, fenil, bûcher, remise, puits, étable, cour, remise agricole

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

19e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Sur le cadastre de 1804, la ferme est composée de deux bâtiments en L, positionnés symétriquement autour de la cour, ainsi que d'un jardin. L'analyse stylistique des édifices conservés à cet emplacement ne permet cependant pas de les dater de cette époque. Construite en brique et calcaire blanc, une grange monumentale, située au sud-est, paraît en revanche avoir été érigée entre 1804 et 1831, date d'établissement du deuxième cadastre disponible pour la commune. Elle a été doublée en profondeur plus tardivement. Les autres bâtiments qui composent la ferme (pigeonnier-porche, écuries-fenils et étables, logis et logements d'ouvriers agricoles) peuvent être datés par analyse stylistique de la seconde moitié du 19e siècle ; ils ont été construits par étapes, jusqu'à refermer presque totalement la cour. La chapelle Saint-Joseph, située devant la ferme, a dû être érigée à la suite de la proclamation par le pape Pie IX du saint comme patron de l'Eglise universelle en 1870. D'après les indications portées sur les cadastres, cette ferme appartenait en 1831 à mademoiselle Bernier et en 1925 à Fernand Denis ; elle est toujours connue sous l'appellation de ferme Denis (dont témoignent les initiales DD portées sur le portail).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, essentage d'ardoise, calcaire, calcaire marbrier

Matériaux de la couverture

Ardoise, tuile mécanique, matériau synthétique en couverture, tôle ondulée

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, en rez-de-chaussée surélevé, étage de comble

Typologie de couverture

Toit à deux pans, demi-croupe, croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

Il s'agit d'une ferme à cour fermée, partiellement pavée de grès, située sur une légère éminence. Seuls un passage ménagé à l'est et, à l'opposé, le porche donnant sur la Grand'Rue, permettent l'accès à la cour. Les volumes donnant sur la Grand'Rue ne comportent pratiquement pas d'ouvertures. La ferme se compose au sud d'un vaste volume de grange et d'étables présentant une élévation ordonnancée ; en effet, deux portes cintrées encadrées de calcaire blanc sont placées symétriquement de part et d'autre d'un fronton surmontant une plate-bande appareillée et de pilastres à bossages en calcaire blanc, situés au centre de l'élévation sur cour. Aucun décor de ce type n'a été repéré pour l'instant dans une ferme de ce secteur de l'Avesnois. Il reflète peut-être une influence du Cambrésis voisin. La grange comporte également une corniche en calcaire blanc et un soubassement en grès. Perpendiculairement, à l'est, un petit volume de brique assure la liaison avec le pigeonnier-porche. Dans le prolongement de celui-ci, sont placés deux volumes successifs d'écuries, surmontées de fenils. Leur toiture est en tuile. En retour est situé le logis, au nord, face à la grange. Accessible par un emmarchement semi-circulaire en calcaire marbrier, il comporte des pignons découverts et un toit d'ardoise surmonté de tuiles faîtières. Le pignon sur rue présente un bandeau en calcaire marbrier. La façade sur cour a reçu un habillage simulant une chaîne d'angle et un encadrement à bossages des baies. Une resserre ou un atelier largement vitré a été construit entre le logis et un volume abritant notamment ce qui semble être un logement d'ouvrier agricole. Enfin, à l'est, se situe un autre bâtiment un peu plus tardif, servant également d'écurie ou d'étable avec une partie logement. Entre ce volume et une petite grange, sans doute arasée partiellement, est ménagé un passage vers l'arrière de la parcelle. Il permet d'accéder à des hangars et à un espace ceint sur trois côtés de grès (destiné aux chevaux ? espace de stockage ou fosse à fumier ?). Sur la rue a été édifiée une chapelle dédiée à Saint-Joseph en brique, cimentée en façade.

Commentaires d'usage régional

Ferme organisée autour d'une cour.

État de conservation (normalisé)

Inégal suivant les parties, remanié

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2009

Date de rédaction de la notice

2009

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Guillot Catherine, Coipel Raphaël

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel