Série de 2 maisons

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Maisons en série (série de 2)

Titre courant

Série de 2 maisons

Localisation

Localisation

Nord-Pas-de-Calais 59 Condé-sur-l'Escaut

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Condé-sur-l'Escaut

Lieu-dit

Condé-sur-l'Escaut centre

Adresse de l'édifice

Quesnoy (rue du) 8, 10

Références cadastrales

1826 D1 590, 591, 1875 D2 814, 816, 2010 AR 187, 188

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

18e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Cette série de deux maisons est datable, par analyse stylistique, du 18e siècle. L'ancre de marine fixée en façade à la jonction des deux maisons, et participant de l'ancrage, indique que le propriétaire des maisons au 18e siècle était lié au milieu de la batellerie.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, calcaire marbrier, calcaire, badigeon

Matériaux de la couverture

Tuile flamande mécanique, matériau synthétique en couverture

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 1 étage carré

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert, pignon découvert

Commentaire descriptif de l'édifice

Ces deux maisons en série comportent deux (n° 10) et trois travées (n° 8). Elles sont bâties en brique, la pierre calcaire marbrière (pierre bleue) étant utilisée pour la réalisation du solin, de l'encadrement des baies (en alternance avec la brique) , les cordons moulurés filants qui marquent fortement l'articulation verticale, et la pierre calcaire blanche apparaissant pour la corniche à talon et doucine. Un badigeon ocre recouvre la façade du n° 10, il existe encore sous une couche de peinture blanche sur la maison n° 8. L'élévation comprend un sous-sol, un rez-de-chaussée et un étage carré. Les baies sont couvertes par des arcs segmentaires. Le toit à longs pans et égout légèrement retroussé porte des tuiles flamandes mécaniques (n° 8) et un matériau synthétique (ardoises en fibro-ciment, sur le n° 10) ; un pignon découvert termine le toit du n° 8, tandis que la toiture déborde au-delà du pignon du n° 10.

Technique du décor des immeubles par nature

Ferronnerie, maçonnerie

Indexation iconographique normalisée

Ornement à forme géométrique ; ornement à forme architecturale

Description littéraire de l'iconographie

Ferronnerie : fers d'ancrage à volutes.£Maçonnerie : modénature produite par les cordons et corniche.

Protection

Observations concernant la protection de l'édifice

Cette série de deux maisons présente l'intérêt d'être dans un état proche de celui d'origine, exception faite des menuiseries.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2007

Date de rédaction de la notice

2007

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Oger-Leurent Anita

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

1/2
Série de 2 maisons
Série de 2 maisons
© Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image