Immeuble à logements

Désignation

Dénomination

immeuble

Précision sur la dénomination

immeuble à logements

Titre courant

Immeuble à logements

Localisation

Localisation

Nord-Pas-de-Calais 59 Condé-sur-l'Escaut

Aire d'étude

Condé-sur-l'Escaut

Lieu-dit

Condé-sur-l'Escaut centre

Adresse

Pierre-Delcourt (place) 2 ; Saint-Christophe (rue) 1

Référence cadastrale

1875 D2 484, 2010 AR 290

Milieu d'implantation

en ville

Edifice de conservation

Place d'Armes, actuellement place Pierre-Delcourt

Référence de l'édifice de conservation

IA59002795

Historique

Datation des campagnes principales de construction

2e quart 19e siècle

Datation en années

1848

Justification de la datation

daté par source

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Personnalitées

Cuvelier (commanditaire)

Commentaire historique

Le 30 octobre 1848, M. Cuvelier sollicite du maire de Condé la cession à titre gracieux de la bande de terrain communal nécessaire à l'alignement de la maison qu'il envisage de faire reconstruire à l'angle de la place d'Armes et de la rue Saint-Christophe, et s'engage en contrepartie à céder le terrain qu'il perdra alors pour l'élargissement de la voie publique. L'accord de la commune est signifié le 9 novembre et le 25 novembre, l'architecte départemental Alexandre Grimault définit l'alignement à suivre. L'élévation de l'édifice projeté est jointe à la demande : la réalisation, que l'on peut supposer intervenir en 1849, s'avère conforme au dessin soumis (AC Condé-sur-l'Escaut, P 11). Fondé sur une seule parcelle mais desservi par trois portes, l'édifice se comprend comme un immeuble à logements.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

brique, calcaire marbrier, enduit d'imitation

Matériau de la couverture

tuile flamande mécanique

Vaisseau et étage

sous-sol, 2 étages carrés, étage de comble

Parti d’élévation extérieure

élévation à travées

Type de la couverture

toit à longs pans, croupe

Commentaire description

L'immeuble, desservi par trois portes, a sans doute été destiné à abriter trois logements. Au-delà du solin de pierre calcaire marbrière (pierre bleue) , la façade, très probablement élevée en brique, est entièrement revêtue d'un enduit simulant un appareillage de pierre. Le toit à longs pans et croupe est couvert de tuiles flamandes mécaniques. L'élévation comprend un sous-sol, un rez-de-chaussée, deux étages carrés et un étage de comble éclairé par une lucarne. Deux travées se développent place Pierre-Delcourt, six poursuivent sur la rue Saint-Christophe le gabarit des élévations de la place, la travée de pan coupé bénéficiant d'un traitement privilégié du fait de la présence d'une niche (actuellement vide, peut-être s'agissait-il d'y abriter une statue de saint Christophe) à l'emplacement de la baie du 1er étage.

Technique du décor des immeubles par nature

fonderie

Représentation

ornement à forme géométrique

Précision sur la représentation

Fonderie : garde-corps de balconnets en fonte de fer.

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

2007

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2007

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Oger-Leurent Anita

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Dossier

sous-dossier