Ensemble de 2 maisons jumelles

Désignation

Dénomination

maison

Précision sur la dénomination

maisons jumelles

Titre courant

Ensemble de 2 maisons jumelles

Localisation

Localisation

Nord-Pas-de-Calais 59 Condé-sur-l'Escaut

Aire d'étude

Condé-sur-l'Escaut

Lieu-dit

Condé-sur-l'Escaut centre

Adresse

Marais (rue du) 11, 13

Référence cadastrale

1826 D1 44, 1875 D2 61, 62, 2010 AO 52, 53

Milieu d'implantation

en ville

Historique

Datation des campagnes principales de construction

18e siècle

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

Ces deux maisons jumelles, individualisées par deux parcelles sur les plans cadastraux actuel et de 1875, apparaissent sur un même fonds sur le plan de 1826. Il est cependant difficile d'affirmer que les deux maisons n'en faisaient qu'une à l'origine, le percement des deux portes paraissant ancien.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

brique, calcaire, appareil mixte, badigeon

Matériau de la couverture

tuile flamande mécanique

Vaisseau et étage

1 étage carré, étage de comble

Parti d’élévation extérieure

élévation à travées

Type de la couverture

toit à longs pans, pignon découvert

Commentaire description

Les façades en brique des deux maisons, de deux travées chacune, sont dans l'exacte continuité l'une de l'autre : le solin et les cordons de pierre, la corniche de brique courent d'une maison à l'autre ; les baies couvertes en arc segmentaire présentent le même encadrement d'assises alternées de pierre et de brique ; les toitures à longs pans portent de tuiles flamandes mécaniques et se suivent exactement, leurs extrémités sont flanquées d'un même pignon découvert. En 2007, un badigeon ocre recouvre encore la maçonnerie de la maison n°11, la façade du n°13 est peinte. La présence d'un sous-sol, très probable, n'est pas discernable depuis la rue. Au-dessus du rez-de-chaussée s'élèvent un étage carré et un étage de comble éclairé (à l'aplomb du n°11) par une lucarne en menuiserie à croupe débordante, dont les montants sont ornés d'ailerons à volutes (tronquées) à motifs gravés.

Technique du décor des immeubles par nature

ferronnerie, maçonnerie

Représentation

ornement à forme géométrique

Précision sur la représentation

Ferronnerie : fers d'ancrage ouvragés en façade.£Maçonnerie : corniches en façades avant et arrière, à reliefs de briques disposées en stalagtites et en dents de scie.

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

2007

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2007

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Oger-Leurent Anita

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Dossier

dossier individuel