Filature de coton Paul et Joseph Leurent, puis Filature de fibres synthétiques PJ Leurent

Désignation

Dénomination de l'édifice

Filature

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Filature de fibres synthétiques

Appelation d'usage

Filature Paul et Joseph Leurent, puis PJ Leurent

Titre courant

Filature de coton Paul et Joseph Leurent, puis Filature de fibres synthétiques PJ Leurent

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Nord (59) ; Tourcoing ; 92 rue du Touquet

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Nord

Canton

Tourcoing sud

Lieu-dit

Virolois (Quartier du)

Adresse de l'édifice

Touquet (rue du) 92

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Aire de fabrication, cheminée d'usine, cour, bureau d'entreprise, salle des machines

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1901, 1909

Commentaires concernant la datation

Porte la date, daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

La filature de coton Paul et Joseph Leurent est construite en 1901, comme l'atteste la date portée sur la cheminée. Elle jouxte et complète l'usine Paul et Henri Leurent sise au n° 100 de la rue du Touquet (étudiée) , datant de 1891. L'usine de P. et J. Leurent est augmentée en 1909. Le matériel est pillé lors de la Première Guerre mondiale. L'activité reprend en 1919. A la filature de coton vient s'ajouter, en 1965, le travail de la fibre synthétique sous la raison sociale Filsynthèse. C'est également en 1965 que l'appellation de l'entreprise devient PJ Leurent. En 1997, cette société ne travaille plus que des fibres synthétiques. Aujourd'hui la filature est désaffectée.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique

Matériaux de la couverture

Béton en couverture, métal en couverture, tuile flamande mécanique, ciment amiante en couverture

Description de l'élévation intérieure

Rez-de-chaussée surélevé, 3 étages carrés

Typologie du couvrement

Charpente en bois apparente, charpente métallique apparente

Typologie de couverture

Terrasse, toit à longs pans, toit brisé en pavillon, shed, verrière

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier hors-oeuvre, monte-charge

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie thermique, produite sur place, énergie électrique, achetée

Commentaire descriptif de l'édifice

Atelier de fabrication en brique comprenant 3 étages et couvert de toits en terrasse, de sheds et d'une verrière. Un escalier hors-oeuvre distribue les niveaux et abrite un réservoir d'eau à son sommet. Un oriel éclaire le bureau du directeur. La salle des machines est couverte d'un toit à longs pans.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté, menacé

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Ramette Jean-Marc

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

Arrdt_lille

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France – service de l’Inventaire du patrimoine culturel 151 Bd Hoover 59555 Lille Cedex