Usine de matériel d'équipement industriel Louis Francin et Cie, puis Antoine Thibeau et Cie, puis SARL Thibeau, puis SA Thibeau, puis Thibeau Groupe NSC

Désignation

Dénomination de l'édifice

Usine de matériel d'équipement industriel

Appelation d'usage

Usine de matériel d'équipement industriel Louis Francin et Cie, puis Antoine Thibeau et Cie, puis SARL Thibeau, puis SA Thibeau, puis Thibeau Groupe NSC

Titre courant

Usine de matériel d'équipement industriel Louis Francin et Cie, puis Antoine Thibeau et Cie, puis SARL Thibeau, puis SA Thibeau, puis Thibeau Groupe NSC

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Nord (59) ; Tourcoing ; 191 rue des Cinq-voies

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Nord

Canton

Tourcoing sud

Lieu-dit

Epidème (Quartier de l')

Adresse de l'édifice

Cinq-voies (rue des) 191

Références cadastrales

1995 BH 60, 63

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication ; bureau d'entreprise ; entrepôt industriel ; cour

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 19e siècle 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1899

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Une société en commandite simple est créée en mars 1886 entre M. Francin, seul associé responsable et gérant, et MM. Eugène et Albert Motte, simples bailleurs de fonds, sous la raison sociale Louis Francin et Cie, pour l'exploitation d'un atelier de construction de machines textiles. La société, dont le siège social et les ateliers, aujourd'hui détruits, étaient situés rue des Poutrains, s'installe en 1899 dans l'usine actuelle. En 1912, M. Francin cède ses parts à Antoine Thibeau, jeune ingénieur des Arts et Métiers et gendre d'Albert Motte. La société se nomme alors A. Thibeau et Cie et se lance dans la fabrication de cardes. En 1938, elle achète une filiale productive à Keighley (Angleterre) pour l'exploitation des brevets Thibeau, la Thibeau Engineers Ltd. En 1949, Antoine Motte modifie la forme juridique de la société qui devient SARL. En 1954, l'entreprise fait l'acquisition de la fonderie de la Croix, à Roubaix, pour les marchés du Commonwealth. En 1957, elle devient SA Thibeau. En 1958, Jacques Thibeau succède à son père. La crise de l'industrie textile amène, en 1969, l'entreprise à intégrer le groupe français N. Schlumberger. Cette dernière possède alors 99, 8% du capital. Malgré cela, il faudra attendre 1985 et l'innovation des cardes pour le non-tissé, le semi-peigné et le peigné pour que l'entreprise retrouve sa santé financière et économique.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique

Matériaux de la couverture

Zinc en couverture ; tuile creuse mécanique ; verre en couverture ; matériau synthétique en couverture

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol ; 1 étage carré

Typologie de couverture

Croupe ; shed ; toit à longs pans ; terrasse ; toit brisé en pavillon

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie thermique ; produite sur place ; énergie électrique ; achetée

Commentaire descriptif de l'édifice

L'atelier de fabrication a un étage carré en brique, couvert de sheds. Les bureaux sont constitués de deux pavillons à façades symétriques (par rapport au portail couvert d'entrée) en rez-de-chaussée surélevé surmonté d'un étage et d'un comble.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1997

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Ramette Jean-Marc

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

Arrdt_lille

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France – service de l’Inventaire du patrimoine culturel 151 Bd Hoover 59555 Lille Cedex