Distillerie de genièvre Claeyssens

Désignation

Dénomination de l'édifice

Distillerie

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Distillerie de genièvre

Appelation d'usage

Distillerie Claeyssens

Titre courant

Distillerie de genièvre Claeyssens

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Nord (59) ; Wambrechies ; rue de la Distillerie

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Wambrechies

Canton

Lille ouest

Adresse de l'édifice

Distillerie (rue de la)

Références cadastrales

1970 B 159, 160, 161, 167 ; 1983 B 3882, 3939 ; 1990 B 4185, 4843

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

La Deûle

Partie constituante non étudiée

Silo ; atelier de fabrication ; bureau d'entreprise ; conciergerie ; cour ; atelier de réparation ; salle des machines ; magasin industriel ; restaurant ; moulin ; puits ; entrepôt industriel ; réservoir industriel

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 18e siècle ; 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1817

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

En 1789, suite à la révolution, Joseph Guillaume Claeyssens quitte la Belgique afin de venir s'installer dans le Nord de la France où il fonde une huilerie à Wambrechies. Son fils remarque alors les conditions idéales qu'offre le site alors exploité pour l'installation d'une distillerie : la rivière, l'écluse et le moulin fourniraient en effet l'énergie hydraulique tandis que la nappe phréatique située à plus de 800 m de profondeur procurerait l'eau pure nécessaire à la fabrication de la boisson. En 1817, il transforme l'huilerie en distillerie de genièvre et fait appel à l'un de ses amis allemands pour diriger le tout : Henri Lesen. En 1900, cette industrie employait près de 70 personnes et produisait deux millions de litres de genièvre par an sur un matériel d'époque, toujours en place. Actuellement, quatre personnes suffisent à produire 200.000 litres de genièvre par an. Suite à de nombreux problèmes de gestion, la distillerie, mise en vente, est rachetée en 1998 par un industriel belge. Elle est toujours en activité.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Aluminium ; béton armé ; brique ; ciment ; enduit partiel ; métal

Matériaux de la couverture

Ardoise ; béton en couverture ; matériau synthétique en couverture ; tôle ondulée ; tuile ; verre en couverture ; zinc en couverture

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré ; étage de comble

Typologie du couvrement

Charpente en bois apparente ; charpente métallique apparente

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Appentis ; terrasse ; toit à deux pans ; toit en pavillon ; verrière ; lanterneau

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier intérieur ; escalier de distribution extérieur

Commentaire descriptif de l'édifice

Implantation des bâtiments autour de trois cours : une cour d'entrée (sol en gravier) , et deux cours intérieures (l'une en macadam et l'autre pavée). Silos de 6 x 13 tonnes, structure en béton armé, remplissage de briques, toiture-terrasse. Moulin : rez-de-chaussée (moteurs et pompes) , un étage carré (broyeurs et trieurs) , étage de combles (boisseaux) , baies en arcs plein-cintre, toit à deux versants, couverture d'ardoises, flanqué d'un appentis sur la cour (logeant une salle de restauration). Bâtiment de cuisson et de fermentation : implanté parallèlement à la Deûle, rez-de-chaussée (cuves de fermentation et refroidisseurs) , étage de combles (cuiseurs, aire de stockage) , toit à longs pans, tuiles et verrière en couverture. Atelier de distillation : en rez-de-chaussée, baies en arcs plein-cintre, toit à deux versants, toiture-terrasse, tuiles, zinc et verrière en couverture. Bâtiment de stockage des tonneaux : un étage carré, un étage de combles, toits à longs pans, tuiles en couverture, mur-pignon, appentis en brique et auvent à structure métallique sur la cour, lucarnes à croupes débordantes. Bureau : en rez-de-chaussée, toit à deux versants, tuiles en couverture. Conciergerie : rez-de-chaussée surélevé, un étage carré, baies en arcs plein-cintre (rez-de-chaussée) et carrées (1er étage) , toit à croupe, tuiles en couverture. Entrepôt : en rez-de-chaussée, toit à long pans, tuiles et verrière en couverture. Atelier de refroidissement du "clair" : un étage carré, rez-de-chaussée à claire-voie, structure porteuse métallique, remplissage de briques, toit à longs pans, lanterneau.

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1999/12/31 : inscrit MH ; 2000/03/27 : classé MH

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1997

Date de rédaction de la notice

1998

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Masson Marie-Céline

Cadre de l'étude

Opération ponctuelle

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France – service de l’Inventaire du patrimoine culturel 151 Bd Hoover 59555 Lille Cedex