Fonderie de fer et d'acier Lamourette Louis, puis usine de construction métallique Bouchart et Danel, puis Ateliers de Constructions Métalliques de Roubaix Tourcoing, puis Ateliers de Constructions Métalliques Beuque et Roubaix Tourcoing, actuellement édifice sportif

Désignation

Dénomination de l'édifice

Fonderie, usine de construction métallique

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Fonderie de fer et d'acier

Appelation d'usage

Fonderie Lamourette Louis ; puis Usine de construction métallique Bouchart et Danel, puis Ateliers de Constructions Métalliques de Roubaix Tourcoing, puis Ateliers de Constructions Métalliques Beuque et Roubaix Tourcoing ; actuellement édifice sportif

Destination actuelle de l'édifice

Édifice sportif

Titre courant

Fonderie de fer et d'acier Lamourette Louis, puis usine de construction métallique Bouchart et Danel, puis Ateliers de Constructions Métalliques de Roubaix Tourcoing, puis Ateliers de Constructions Métalliques Beuque et Roubaix Tourcoing, actuellement édifice sportif

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Nord (59) ; Tourcoing ; 23 rue d'Amsterdam

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Nord

Canton

Tourcoing nord

Lieu-dit

Brun Pain-Les Francs (Quartier)

Adresse de l'édifice

Amsterdam (rue d') 23

Références cadastrales

1997 DP 15, 16

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication, conciergerie, cour, bureau d'entreprise

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 19e siècle 20e siècle, 1er quart 20e siècle, 3e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1899

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Fondée en 1899 la fonderie de fer et d'acier Lamourette est occupée en 1907 par l'usine de construction métallique Bouchart et Danel. Cette dernière est reprise en 1913 par M. Delepoulle qui fonde les Ateliers de Constructions Métalliques de Roubaix Tourcoing. Ceux-ci réalisent tous travaux métalliques tels que ponts, charpentes, ossature d'appareils de levage, etc. Lors de la Première Guerre mondiale, le matériel ainsi que les hangars métalliques sont démontés et envoyés en Allemagne. Dès 1920, l'activité reprend et l'usine participe activement à la reconstruction de nombreux établissements industriels de la région de Lille, Roubaix, Tourcoing et Bailleul. Vers 1950, la société s'associe avec les établissements Beuque pour former les Ateliers de Constructions Métalliques Beuque et Roubaix Tourcoing. Fermés postérieurement à 1965, les locaux sont aujourd'hui occupés par des salles de sport de raquette.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, fer, pan de fer

Matériaux de la couverture

Tuile flamande mécanique, matériau synthétique en couverture, verre en couverture

Description de l'élévation intérieure

En rez-de-chaussée, 1 étage carré

Typologie du couvrement

Charpente métallique apparente, charpente en bois apparente

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie thermique, produite sur place, énergie électrique, achetée

Commentaire descriptif de l'édifice

L'atelier de fabrication (1899) en brique et en rez-de-chaussée est surmonté de toits à longs pans couverts de tuile flamande mécanique et de verre. Construit dans le prolongement du précédent, un magasin ou atelier de fabrication (post. 1920) est construit en pan de fer avec brique en remplissage. En rez-de-chaussée, il est surmonté d'un toit à longs pans sur charpente métallique et recouvert de matériau synthétique. La conciergerie et les bureaux ont un étage carré couvert d'une charpente en bois formant toit à longs pans.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté, restauré

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1997

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Ramette Jean-Marc

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

Arrdt_lille

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France – service de l’Inventaire du patrimoine culturel 151 Bd Hoover 59555 Lille Cedex