Usine de préparation de produits textiles (retorderie) Ernest Requillart Wattel, puis Tissage Gutkind, puis usine de chaudronnerie SA Les Usines de Chaudronnerie de Roubaix-Tourcoing, puis Henry Vernier et Cie

Désignation

Dénomination de l'édifice

Usine de préparation de produits textiles ; tissage ; usine de chaudronnerie

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Retorderie

Appelation d'usage

Usine de préparation de produits textiles Ernest Requillart Wattel ; puis Usine de chaudronnerie SA Les Chaudronneries de Roubaix-Tourcoing ; Ets Henri Vernier et Cie

Titre courant

Usine de préparation de produits textiles (retorderie) Ernest Requillart Wattel, puis Tissage Gutkind, puis usine de chaudronnerie SA Les Usines de Chaudronnerie de Roubaix-Tourcoing, puis Henry Vernier et Cie

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Nord (59) ; Tourcoing ; 29, 31 rue de Roubaix

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Nord

Canton

Tourcoing sud

Lieu-dit

Epidème (Quartier de l')

Adresse de l'édifice

Roubaix (rue de) 29, 31

Références cadastrales

1885 C 6235 à 6252 ; 1983 BE 245, 246, 247 (partiellement) ; 1983 BE 244, 245

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Bureau d'entreprise ; atelier de fabrication ; cour

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 19e siècle ; 1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1904

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

L'usine de préparation de produit textile (retorderie) Ernest Requillart Wattel est présente au cadastre de 1885. L'annuaire Ravet et Anceau de 1897 atteste à cette adresse la présence d'un tissage de couverture et molleton Gutkind. En 1904, les bâtiments sont rachetés puis agrandis par la SA Les Usines de Chaudronnerie de Roubaix-Tourcoing. Cette dernière appartient à la société Sculfort de Maubeuge. Elle effectue la construction et la réparation de machines à vapeur. Le site est repris vraisemblablement après guerre par les établissement Henri Vernier et Cie, constructeurs de chaudières. Il est aujourd'hui désaffecté. La SA Les Usines de Chaudronnerie de Roubaix-Tourcoing emploie une cinquantaine de personnes en 1904.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique ; ciment

Matériaux de la couverture

Tuile flamande mécanique ; verre en couverture

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Typologie du couvrement

Charpente en bois apparente ; charpente métallique apparente

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; croupe

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie thermique ; produite à distance ; énergie électrique ; achetée

Commentaire descriptif de l'édifice

L'atelier de fabrication est composé de 3 grandes halles en brique couvertes de toits à longs pans avec tuiles flamandes mécaniques et verre. Les bureaux et magasin ont un étage formant pan coupé sur les rues de Roubaix et d'Hondschoote. Un fronton en ciment surmonte ce pan coupé et porte, en lettres moulées, les indications suivantes : Chauffage, Ets Henry Vernier et Cie, Roubaix Tourcoing Paris

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté ; menacé

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1997

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Ramette Jean-Marc

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

Arrdt_lille

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France – service de l’Inventaire du patrimoine culturel 151 Bd Hoover 59555 Lille Cedex