Filatures Duvillier-Desrousseaux et Dewavrin-Dervaux, puis Duvillier-Motte et Dewavrin-Lorthiois, puis Duvillier-Motte, puis tissage de coton Alphonse Pollet, actuellement immeuble à logements

Désignation

Dénomination de l'édifice

Filature, tissage

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Filature de coton ; tissage de coton

Appelation d'usage

Filatures Duvillier-Desrousseaux et Dewavrin-Dervaux, puis Duvillier-Motte et Dewavrin-Lorthiois, puis Duvillier-Motte ; puis tissage Alphonse Pollet

Destination actuelle de l'édifice

Immeuble à logements

Titre courant

Filatures Duvillier-Desrousseaux et Dewavrin-Dervaux, puis Duvillier-Motte et Dewavrin-Lorthiois, puis Duvillier-Motte, puis tissage de coton Alphonse Pollet, actuellement immeuble à logements

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Nord (59) ; Tourcoing ; 70, 76 (1850) rue du Tilleul ; 2 Avenue Lafayette

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Nord

Canton

Tourcoing sud

Lieu-dit

Gambetta (Quartier)

Adresse de l'édifice

Tilleul (rue du) 70, 76 (1850) ; Lafayette (Avenue) 2

Références cadastrales

1823 C 1575 à 1579, 1583 à 1589, 1850 C 3610 à 3614, 3649 à 3651, 1885 C 5616 à 5648, 5651, 5652, 1997 BS 78, 137, 148, 149, 150, 151, 153, 159, 160

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication, magasin industriel, cheminée d'usine, bureau d'entreprise

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 19e siècle, limite 19e siècle 20e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Sur le cadastre de 1823 figurent, l'une à côté de l'autre, les filatures de coton Duvillier-Desrousseaux et Dewavrin-Dervaux appartenant respectivement, en 1885, aux familles Duvillier-Motte et Dewavrin-Lorthiois. Le percement de l'avenue Lafayette, au début du 20e siècle, contraint les établissements Dewavrin à détruire un magasin ainsi que deux logements. Un nouvel atelier ainsi qu'un immeuble de bureaux sont alors construits dans l'alignement. Vraisemblablement au bénéfice d'une alliance, les deux sociétés fusionnent au tournant du siècle pour devenir la filature Duvillier-Motte. Elle appartient au tissage Alphonse Pollet après la Seconde Guerre mondiale. Dans les années 1970 le tissage cesse ses activités. Une partie des ateliers est alors détruite, laissant la place à un immeuble à appartements. L'autre partie, notamment celle construite au début du siècle, est réhabilitée en logements. En 1851, l'entreprise Duvillier emploie 98 personnes et possède une machine à vapeur de 8 ch. actionnant 15 métiers, 2400 broches en fin, 120 broches en gros et 532 broches à retordre. L'entreprise Dewavrin, quant à elle, emploie 135 ouvriers et utilise une machine à vapeur de 13 ch. actionnant 28 métiers. Le nombre de broches est de 4356 en fin, 108 en gros et 532 à retordre. En 1920, l'usine Duvillier-Motte occupe 400 personnes et comprend 45000 broches à filer et 22000 broches à retordre. Il est à noter qu'elle fut la première entreprise tourquennoise à utiliser les métiers self-acting pour filer le coton.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique

Matériaux de la couverture

Tuile flamande mécanique, verre en couverture, béton en couverture

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 2 étages carrés

Typologie du couvrement

Charpente métallique apparente, charpente en bois apparente

Typologie de couverture

Croupe, toit à longs pans, shed, terrasse

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie thermique, produite sur place, énergie électrique, achetée

Commentaire descriptif de l'édifice

Tous les bâtiments sont en brique. Les bureaux et l'atelier de fabrication (1900) en rez-de-chaussée surélevé ont un étage. Ils sont couverts de toit à longs pans à croupe et de tuile flamande mécanique. Le pan coupé, à l'angle de la rue du Tilleul et de l'avenue Lafayette, est surmonté d'un fronton. Les baies sont en arc surbaissé. La filature 1 (Dewavrin) a deux étages sur un rez-de-chaussée surélevé. Elle est couverte de toits à longs pans à croupes disposés perpendiculairement au bâtiment. La filature 2 (Duvillier) a deux étages. Elle est couverte d'un toit à longs pans à croupe. Elle est accolée à la chaufferie de laquelle sort une cheminée, probablement arasée. Les autres ateliers et magasins industriels sont couverts de sheds et de terrasses.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté, restauré

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1995

Date de rédaction de la notice

1996

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Ramette Jean-Marc

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

Arrdt_lille

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France – service de l’Inventaire du patrimoine culturel 151 Bd Hoover 59555 Lille Cedex