Filature de laine Lemaire Jacquet, puis Lemaire Requillard, puis Lemaire Joseph et Jean Baptiste, puis Filature de lin Lemaire Joseph ; actuellement immeuble à logements

Désignation

Dénomination de l'édifice

Filature

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Filature de laine ; filature de lin

Appelation d'usage

Filature Lemaire Jacquet, puis Lemaire Requillard, puis Lemaire Joseph et Jean Baptiste, puis Lemaire Joseph

Destination actuelle de l'édifice

Immeuble à logements

Titre courant

Filature de laine Lemaire Jacquet, puis Lemaire Requillard, puis Lemaire Joseph et Jean Baptiste, puis Filature de lin Lemaire Joseph ; actuellement immeuble à logements

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Nord (59) ; Tourcoing ; 26 rue Desurmont ; 37, 39, 41 rue de la Cloche

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Nord

Canton

Tourcoing sud

Lieu-dit

Centre-ville (Quartier)

Adresse de l'édifice

Desurmont (rue) 26 ; Cloche (rue de la) 37, 39, 41

Références cadastrales

1823 C 1125, 1126, 1127, 1850 C 444, 445, 1885 C 2405 A 2420, 1994 EX 9, 10, 11, 324

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication, passage couvert, logement d'ouvriers

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1899

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

Noblée Charles (architecte)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Une filature de laine est déjà présente au parcellaire du cadastre de 1823, elle appartient alors à M. Lemaire Jacquet, puis en 1850 à M. Lemaire Requillard qui possède dans l'ancienne rue de la cappelerie une usine de teinturerie. En 1885, l'usine a pris de l'ampleur sous la houlette de Jean-Baptiste et Joseph Lemaire. Un permis de construire établi par l'architecte Charles Noblée atteste de la surélévation d'un bâtiment en 1899. En 1930 c'est Joseph Lemaire qui occupe l'usine filant le lin, le chanvre et l'étoupe. Détruite en grande partie, il subsiste 3 maisons ainsi qu'un atelier transformé en immeuble à logements.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, pierre

Matériaux de la couverture

Tuile flamande mécanique, zinc en couverture

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 2 étages carrés, étage de comble

Typologie du couvrement

Charpente en bois apparente

Typologie de couverture

Toit à longs pans, toit à longs pans brisés

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie thermique, énergie électrique, produite sur place, énergie électrique

Commentaire descriptif de l'édifice

L'atelier de fabrication situé rue Desurmont a un rez-de-chaussée surélevé, deux étages carrés surmontés de combles aménagés, des murs de brique formant au niveau du combles 4 pignons à redents. Ces derniers cachent des toits à longs pans couverts de tuiles flamandes mécaniques ; Les trois maisons (rue de la Cloches) , fortement remaniées voire rehaussées sont en brique avec l'encadrement des fenêtres en pierre.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté, restauré

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1994

Date de rédaction de la notice

1996

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Ramette Jean-Marc

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France – service de l’Inventaire du patrimoine culturel 151 Bd Hoover 59555 Lille Cedex