Site de l'écluse 22 du versant Seine, dite de Surpalis (canal du Nivernais)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Site d'écluse

Titre courant

Site de l'écluse 22 du versant Seine, dite de Surpalis (canal du Nivernais)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Nièvre (58) ; Sardy-lès-Epiry

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bourgogne

Lieu-dit

Bief 22 du versant Seine

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Canal du Nivernais

Partie constituante non étudiée

Écluse, maison

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1829

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

En 1784, la partie du canal comprise entre le bief de partage et l'Yonne est en fait prévue pour n'être qu'une simple rigole de flottage permettant de transporter les flots de bûches perdues. C'est en 1786 qu'un projet de canal de navigation est retenu par l'administration. La construction n'est cependant approuvée qu'en 1824. Les travaux sont adjugés la même année au Sr Lapoterie. D'après un rapport rédigé par l'ingénieur en chef Mossé en 1823, il est prévu que : « les écluses auront une longueur totale de 42 mètres [...]. On n'exécutera en pierre de taille que les plates bandes du radier. [...] Les maisons d'éclusiers [seront] entièrement semblables au modèle lithographié joint aux instructions de Monsieur le Directeur général.» La maison éclusière a été édifiée en 1829 (date portée). (Archives nationales, F14 6984)

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

Le sas d'écluse est construit en moellon enduit. Les vantaux de la porte aval sont en bois. La maison éclusière est située sur la rive gauche. Elle est construite en moellon enduite et est couverte de tuile mécanique. La lucarne est pendante. Extension en béton à droite. Extension sous appentis en bois à l'arrière.

Commentaires d'usage régional

Maison de type "Chanoine". Maison de plan rectangulaire couverte d'une toiture à deux pans. Sa façade se compose de deux fenêtres encadrant une porte centrale. Cette dernière est surmontée d'une lucarne en chien assis. Cette dernière est parfois pendante pour permettre un accès extérieur au grenier. Voir le dossier de synthèse sur les maisons du canal du Nivernais (IA89002009).

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Lestienne Cécile, Malherbe Virginie, Lallement Aurélie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (canaux de Bourgogne)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/3
site de l'écluse 22 du versant Seine, dite de Surpalis (canal du Nivernais)
site de l'écluse 22 du versant Seine, dite de Surpalis (canal du Nivernais)
© Région Bourgogne - Inventaire général
Voir la notice image