Ville de Decize (paysages du canal du Nivernais)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ville

Titre courant

Ville de Decize (paysages du canal du Nivernais)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Nièvre (58) ; Decize

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bourgogne

Lieu-dit

Bief 35 du versant Loire

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Canal du Nivernais ; Loire (la)

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Moyen Age, 1er quart 19e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Decize possède des constructions datant des 11e et 12e siècle (couvent des Minimes, église saint-Aré). L'occupation humaine sur le site est largement antérieure d'après les quelques fouilles menées sur place. la ville s'est développée dans un emplacement de choix : une île sur la Loire. Un mémoire de 1824 sur les travaux à exécuter sur le tronçon du canal allant de Chatillon-en-Bazois à Decize, nous décrit l'entrée du futur canal dans la Loire : "L'Aron, presqu'immédiatement après avoir passé sous le grand pont existant dans le faubourg de Decize, se divise en deux bras qui forment entre eux et avec la Loire, dans laquelle ils se jettent, un île d'environ 400 mètres de longueur et 115 mètres de largeur moyenne. Le bras de droite, le moins large et le moins profond des deux, tourne autour de cette île. [...] Decize est dans une île formée par deux larges bras de la Loire. Le bras à la gauche de l'île reçoit presque tout le volume des eaux du fleuve, et celui dans lequel débouche l'Aron et le canal du Nivernais est presqu'à sec pendant une partie de l'année [...]. Des besoins étrangers au canal du Nivernais ont fait désirer que la plus grande partie des eaux de la Loire fût rejetée dans ce dernier bras. MM. les ingénieurs du Département de la Nièvre ont en conséquence rédigé le projet d'un barrage à construire sur le bras de gauche. L'exécution de ce barrage devient fortuitement de la plus grande utilité pour le canal du Nivernais ; car dans l'état actuel des choses, les bateaux de la Loire ne pourraient pas entrer dans le canal et les bateaux du canal ne pourraient pas entrer dans la Loire. Lors donc que ce barrage sera exécuté, les eaux de la Loire couleront constamment et avec rapidité dans le bras qui reçoit le canal et l'Aron" (Archives nationales, F14 6984). Après l'ouverture du canal du Nivernais en 1834 et la jonction avec le canal latéral à la Loire en 1837, Decize et Saint-Léger-des-Vignes ont été modifiées et agrandies. Une vingtaine d'entreprises industrielles existent autour de 1900 dans les trois communes de Decize, Saint-Léger-des-Vignes et Champvert. On distingue la zone établie autour de la vieille ville de Decize, et celle établie du barrage jusqu'à Champvert, le long du canal du Nivernais. (P. Volut, "Une heureuse situation pour développer le commerce et l'industrie. Decize, Saint-Léger-des-Vignes et Champvert autour de 1900", in Actes du colloque La situation du Nivernais en 1900, Cinquièmes Rencontres d'histoire de la métallurgie, 2000)

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

La ville de Decize se trouve à la confluence de plusieurs voies d'eau : la Loire, l'Aron, le canal latéral à la Loire et le canal du Nivernais. Elle se compose notamment de l'ancienne demeure des comtes et ducs du Nivernais, de la crypte de l'église Saint-Aré datant du 7e siècle et de l'ancien couvent des Minimes.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée,propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Lestienne Cécile, Malherbe Virginie, Lallement Aurélie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (canaux de Bourgogne)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire
17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55